Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer n’a pas parlé de lait ou de gestion de l’offre dans son discours d’ouverture des négociations de l’ALENA. Crédit photo : Maison-Blanche

Dans son discours d’ouverture de la très attendue renégociation de l’ALENA, le représentant américain au commerce admet que son secteur agricole a bénéficié de l’accord depuis 1993.

« Plusieurs Américains ont bénéficié de l’ALENA. Le Canada et le Mexique est le plus grand marché pour plusieurs de nos agriculteurs et éleveurs. Les Américains expédient des milliards de...
Lire plus