C. Na Songkhla / Shutterstock.com

Un homme de 35 ans de Sawyerville, suspecté d’avoir tué et éventré deux veaux dans un champ de Cookshire-Eaton en Estrie, en 2016, a été trahi par une canette de bière laissée sur les lieux du crime qui portait des traces de son ADN.

C’est en comparant l’ADN laissé sur la pièce à conviction avec celui sur le verre d’eau bu par le suspect lors de son interrogatoire que les...
Lire plus