Martine Hébert, vice-présidente à la FCEI. © Archives/TCN.

La position du premier ministre Stephen Harper face à la défense du système de la gestion de l’offre continue de semer la confusion.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) est la dernière en lice à réagir à propos des intentions du gouvernement conservateur. « Les petits agriculteurs sont aussi des petits entrepreneurs, et ils sont inquiets », constate en entrevue...
Lire plus