Avant les ouragans, les consommateurs américains absorbaient déjà les droits compensateurs et antidumping sur le bois canadien en raison d’une forte demande sur le marché. Crédit photo : Mike Mozart

Depuis la fin août, les producteurs de bois d’œuvre canadiens n’ont plus à payer les droits compensateurs provisoires de 19,88 % sur leurs livraisons aux États-Unis. Ces droits provisoires n’ont pas encore été remplacés par des droits finaux après les premiers 90 jours prévus d’application.  

Ces droits finaux doivent être annoncés d’ici le 14 novembre par le département...
Lire plus