fbpx
Paul St-Pierre Plamondon. Photo : Archives/TCN

Paul St-Pierre Plamondon. Photo : Archives/TCN

La plateforme agricole du Parti québécois

Dans les 100 premiers jours de son mandat, le Parti québécois adopterait un plan de sortie de certains pesticides. Ensuite, il bonifierait le programme Agri-Québec afin de rétribuer les biens et les services écologiques, et moderniserait la loi sur la protection des terres agricoles pour que le dézonage « soit diminué au maximum ».

Il s’attaquerait au gaspillage alimentaire en incitant les producteurs à remettre leurs productions non commercialisables à des organismes communautaires. Le parti fixe un objectif de 70 % de nourriture québécoise dans les institutions publiques. Il veut favoriser une forte augmentation de l’agriculture urbaine en aidant financièrement les villes et désire appliquer aux produits agricoles étrangers les mêmes normes que celles concernant les produits agricoles québécois.

Il s’engage à alléger le fardeau financier des producteurs biologiques, puis à actualiser le programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles et de gestion de risques. Le Parti québécois promet de bonifier les programmes d’appui à la relève, d’octroyer des incitatifs fiscaux pour les cédants qui vendent à quelqu’un issu de la relève agricole et de mettre en place un prêt à long terme pour l’acquisition d’actifs agricoles.

VOIR AUSSI
La plateforme agricole du Parti libéral du Québec
La plateforme agricole de la Coalition Avenir Québec
La plateforme agricole de Québec solidaire
La plateforme agricole du Parti conservateur du Québec