fbpx
Le changement de bottes est une consigne de biosécurité qui serait souvent mal exécutée. Photo : Shutterdock

Le changement de bottes est une consigne de biosécurité qui serait souvent mal exécutée. Photo : Shutterdock

Grippe aviaire : pas si simple de changer ses bottes

Changer ses bottes en reposant ses pieds dans la zone où les bottes à changer ont marché équivaut à ne pas changer ses bottes.

Dans une conférence virtuelle destinée aux éleveurs de volaille du Québec, le 10 novembre, le vétérinaire Jean-Pierre Vaillancourt, spécialiste de la grippe aviaire, a dit observer partout, tant au Québec qu’ailleurs dans le monde, et même à la Faculté de médecine vétérinaire, un nombre élevé de personnes qui appliquent mal cette consigne de biosécurité de base, alors que les conséquences peuvent pourtant être désastreuses.

« Les gens comprennent le concept de changer de bottes, mais ils ne se rendent pas compte que pour que ça fonctionne, ce changement doit se faire en passant d’une zone à l’autre, car si on contamine les deuxièmes bottes de plastique après le changement, ça ne donne rien de les mettre », a-t-il rappelé.

***

Sur le même sujet :

Grippe aviaire : « C’est le pire cauchemar qui se réalisait »