fbpx
Une étude suggère que les producteurs laitiers atteignant le seuil d’excellence du programme proActionMD pour le bien-être des animaux ont une productivité et une rentabilité accrues. Crédit photo : Archives TCN

Une étude suggère que les producteurs laitiers atteignant le seuil d’excellence du programme proActionMD pour le bien-être des animaux ont une productivité et une rentabilité accrues. Crédit photo : Archives TCN

Le bien-être animal : synonyme de rentabilité pour les fermes laitières

Afin d’encourager les producteurs à appliquer les recommandations en matière de bien-être et de promouvoir l’amélioration constante du niveau de confort des animaux, il est essentiel de quantifier l’impact économique du bien-être animal.

En utilisant les données de contrôle laitier et les résultats d’une évaluation du bien-être des vaches réalisée dans 230 fermes laitières canadiennes, des chercheurs de l’Université Laval ont établi qu’il existait un lien entre l’atteinte des cibles d’excellence de proActionMD pour les mesures sur les animaux et celle des indicateurs de productivité et de rentabilité des fermes. 

Meilleure production laitière

Les résultats pour les 100 fermes à stabulation entravée démontrent que l’augmentation de la production annuelle moyenne de lait corrigé pour le gras avec l’augmentation de l’indice génétique moyen de production est plus importante chez les fermes qui remplissent le critère proActionMD sur le pourcentage de vaches boiteuses (moins de10 %) que chez celles qui ne le remplissent pas. 

Les résultats des 130 fermes à stabulation libre montrent aussi que les fermes qui remplissent le critère proActionMD pour la boiterie ont une meilleure production laitière. 

Longévité des animaux

En ce qui concerne la longévité des animaux, les fermes à stabulation entravée dont tous les dresseurs électriques sont bien positionnés, ou qui n’en utilisent pas, ont en moyenne 4,6 % plus de vaches en troisième lactation ou plus. 

Respecter les recommandations pour les dimensions des stalles est une bonne façon d’améliorer le bien-être des vaches laitières en stabulation entravée. Une enquête réalisée dans 100 fermes au Québec et en Ontario a démontré que les vaches gardées dans des stalles qui respectaient les normes en matière de largeur, mais également en termes de longueur de la chaîne et de positionnement de la barre d’attache, présentaient significativement moins de blessures aux membres et au cou et moins de boiterie. 

Ces résultats démontrent que de simples changements au logement des animaux peuvent grandement améliorer le bien-être des vaches laitières et suggèrent qu’en général, les producteurs qui atteignent le seuil d’excellence du programme proActionMD pour le bien-être des animaux ont une productivité et une rentabilité accrues. 

Cette recherche est financée en grande partie par Agriculture et Agroalimentaire Canada, en plus de contributions additionnelles des Producteurs laitiers du Canada, du Réseau laitier canadien et de la Commission canadienne du lait en vertu de l’Initiative des grappes agroscientifiques, ainsi que par le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies, Novalait et le ministère de l’Agriculture dans le cadre du programme de recherche en partenariat pour l’innovation en production et en transformation laitières. 

Programme de certification obligatoire proActionMD 

Au cours des dernières années, les Producteurs laitiers du Canada ont mis en place le programme de certification obligatoire proActionMD, qui a pour objectif d’assurer la qualité et la salubrité des produits laitiers et la gestion saine, responsable et durable de l’environnement et des animaux. L’initiative ProActionMD comporte plusieurs facettes, dont celle du bien-être des bovins laitiers.

Marianne Villettaz Robichaud, stagiaire postdoctorale au Département des sciences animales