fbpx
La Semaine du cidre du Québec se déroulera en mode virtuel, du 6 au 16 mai. Photo : Archives/TCN

La Semaine du cidre du Québec se déroulera en mode virtuel, du 6 au 16 mai. Photo : Archives/TCN

Semaine du cidre en virtuel : les producteurs ont appris de l’an dernier

Pour une deuxième année consécutive, la Semaine du cidre du Québec se déroulera en mode virtuel, du 6 au 16 mai. Selon l’un des responsables de la programmation, Étienne Dancosse, les producteurs ont appris de leur expérience de l’an dernier. Moins peaufinée qu’elle ne l’est cette année, la formule avait tout de même connu un bon succès, dit-il.

« On avait hésité à déployer l’événement l’année passée. Puis finalement, on s’est lancés. Les producteurs ont fait des lives sur leur page Facebook, le groupe J’aime le cidre du Québec a été créé et plus de 2 000 membres y ont adhéré. Le contenu a eu un certain succès et on compte capitaliser là-dessus cette année », soutient le 1er vice-président des Producteurs de cidre du Québec.

La plus grande difficulté rencontrée lors de la planification de l’événement de 2021, poursuit-il, découlait de l’incertitude quant à la possibilité d’accueillir du public dans les établissements.

« On ne savait pas trop sur quel pied danser. Un moment donné, on se disait que ça pourrait ouvrir, puis finalement non », raconte M. Dancosse.

Au programme : des ateliers de dégustation et de création de cocktails, des visites virtuelles et des lancements de produits, entre autres. « C’est sûr que ça demande plus d’organisation pour les producteurs qui font des ateliers en virtuel. Ils doivent avertir les gens des ingrédients à se procurer pour participer de chez eux. Mais au final, le but c’est de donner des idées aux consommateurs et de faire parler des cidres du Québec. Et ça se fait assez bien en virtuel », conclut-il.