fbpx

Étonnante flore

En cette époque où l’être humain commence à saisir le rôle bénéfique que peuvent jouer les végétaux, notamment dans la lutte aux changements climatiques, la parution de Flora, un guide illustré sur la botanique, vient apporter un éclairage nécessaire sur cet univers encore méconnu.

Produit par les très prestigieux Smithsonian Gardens et les Jardins botaniques royaux de Kew, l’ouvrage de 440 pages, traduit de l’anglais aux Éditions Multimondes, accomplit un brillant effort de vulgarisation sur le règne végétal. Les plantes, de la fougère préhistorique jusqu’au gigantesque ­baobab, fascinent et suscitent d’innombrables questions. À quoi sert le nectar? Comment les cactus parviennent-ils à survivre dans le désert? Pourquoi l’oiseau du paradis ­possède-t-il cette forme si singulière? ­Comment se forment les fruits? Les auteurs de Flora y répondent dans un langage clair et accessible au plus grand nombre.

Les réponses sont souvent surprenantes. On apprend entre autres que les fruits des bananiers sont en fait des baies, que l’hamamélis, une plante originaire d’Amérique du Nord et d’Asie, produit ses fleurs l’hiver et survit à des températures de -18 °C, et que les orchidées prennent l’apparence ou dégagent l’odeur d’insectes femelles pour attirer les pollinisateurs. On ne regardera plus ses plantes d’intérieur de la même manière!

Magnifiquement illustré, le guide se penche également sur la place des plantes dans l’art et sur la relation qui unit de nombreux végétaux aux animaux. L’ouvrage, qui comprend par ailleurs un catalogue des différentes familles de plantes, trouvera autant sa place sur la table du jardinier amateur que sur celle de l’horticulteur de métier.


Flora : un fascinant voyage au cœur du monde végétal
Éditions Multimondes, 440 p., 49,95 $


David Riendeau, collaboration spéciale