La photographe et auteure jeunesse Caroline Munger se couche au sol pour faire grandir ses personnages miniatures. Photo : Les Éditions de la Bagnole

La photographe et auteure jeunesse Caroline Munger se couche au sol pour faire grandir ses personnages miniatures. Photo : Les Éditions de la Bagnole

Deux toutous à la ferme

L’automne dernier, l’auteure de livres pour enfants Caroline Munger a passé quatre jours en Estrie à photographier ses petits personnages en peluche dans différents décors agricoles. Les majestueux bâtiments rouges de la Ferme Noël Lamontagne à Magog ont ainsi été immortalisés, tout comme les fermes Potagère et Magolait.

Le livre Biscuit et Cassonade aiment la ferme, paru récemment, est le 7e de la série qui porte le nom de deux toutous articulés personnifiant des frères agneaux. Au-delà des traditionnels sons d’animaux souvent exploités en littérature jeunesse, Caroline Munger a choisi de présenter les tâches rattachées au travail d’agriculteur pour faire comprendre à ses lecteurs que les aliments qu’ils mangent ne poussent pas au supermarché. « Ils vont réaliser que ce n’est pas facile de travailler dans une ferme », souligne la créatrice, qui a simulé la traite des vaches, les soins aux cochons ainsi que la récolte de foin, de légumes et d’œufs, sous l’œil intrigué des vrais animaux de ferme.

Pour réussir ses mises en scène, la photographe a dû dénicher des produits miniatures, comme des tomates cerises, des concombres libanais et des pommes de terre grelots. Elle confie que ses toutous ont dégagé une odeur de ferme pendant plusieurs mois après leur périple en Estrie.