fbpx
« N’allez pas traire vos vaches si vous faites de la fièvre ou si vous présentez tout autre symptôme de la COVID-19 », prévient Yohan Dallaire Boily, responsable des communications du MAPAQ. Crédit photo : Archives/TCN

« N’allez pas traire vos vaches si vous faites de la fièvre ou si vous présentez tout autre symptôme de la COVID-19 », prévient Yohan Dallaire Boily, responsable des communications du MAPAQ. Crédit photo : Archives/TCN

Contacts à éviter avec les bêtes en cas de symptômes

Afin de ralentir la propagation de la COVID-19, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) recommande aux producteurs qui présenteraient des symptômes de la maladie de ne pas toucher à leurs animaux.

Actuellement, explique le responsable des communications du ministère, Yohan Dallaire Boily, aucun cas de transmission du nouveau coronavirus d’un humain à un animal domestique ou d’un animal domestique à un autre n’a été répertorié au Québec, et rien n’indique que la COVID-19 soit dangereuse pour les troupeaux à la ferme. Cependant, si un agriculteur infecté entre en contact avec une de ses bêtes, celle-ci est considérée, jusqu’à nouvel ordre, comme surface contaminée et peut-être vectrice de propagation. Les principaux symptômes du coronavirus sont la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires.

Le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau, suggère de son côté d’éviter les réunions et les déplacements non nécessaires, peu importe la taille du rassemblement.

« Les employés de l’UPA ont aussi comme mot d’ordre d’éviter de mettre nos producteurs dans une situation où ils pourraient tomber malades, par exemple en leur demandant de se présenter à la bâtisse de l’UPA. Les agriculteurs infectés n’ont pas la possibilité de faire du télétravail », dit-il.

Quant à l’équipe du Conseil de la transformation alimentaire du Québec, elle note l’importance pour chaque entreprise de créer un plan de contingence, advenant que des employés qui pensent être infectés prennent congé.

Les producteurs sont invités à suivre les consignes sanitaires listées sur le site web du ministère de la Santé et des Services sociaux, notamment à se laver les mains souvent à l’eau tiède courante et au savon pendant au moins 20 secondes et à se couvrir la bouche et le nez avec le bras lorsqu’ils toussent ou éternuent. Toute personne présentant des symptômes associés à la grippe ou au rhume doit se placer en isolement volontaire jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.