fbpx
Le bâtiment où étaient logées 50 génisses a été rasé par les flammes. Photo : gracieuseté du service incendie de Saint-Agapit

Le bâtiment où étaient logées 50 génisses a été rasé par les flammes. Photo : gracieuseté du service incendie de Saint-Agapit

50 génisses périssent dans un incendie de ferme

Une ferme laitière de Saint-Agapit, dans Chaudière-Appalaches, a été la proie d’un incendie majeur, le soir du 11 mai. Le propriétaire Christian Fecteau a tout tenté pour sauver ses 50 génisses, mais en vain. 

« J’ai été réveillé vers 22 h par un passant. Il m’a dit que du feu sortait de mon silo à ensilage, raconte le producteur. Je suis allé dehors et j’ai vu des flammes qui sortaient du haut du silo et autour du bâtiment. »

Il a bien essayé de sauver sa relève, mais le feu était trop violent dans la bâtisse qui les abritait. Les silos sont aussi une perte totale. L’étable où sont logées une centaine de vaches en lactation, par contre, a été épargnée. Tous les animaux qui s’y trouvaient ont été sauvés, mais deux ont été blessés. « Au moins, on a sauvé les vaches », se console M. Fecteau.

Le directeur du service incendie de Saint-Agapit, Mathieu Bergeron, précise qu’une cinquantaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour combattre le brasier jusqu’à 3 h du matin. « L’embrasement était déjà généralisé dans l’un des bâtiments à notre arrivée, mais on a réussi à couper le feu pour éviter qu’il se propage dans l’autre », raconte-t-il.

La cause de l’incendie demeure inconnue pour l’instant.