fbpx
Les activités du CN devraient revenir à la normale dès 6h du matin, le 27 novembre. Photo : Shutterstock.com

Les activités du CN devraient revenir à la normale dès 6h du matin, le 27 novembre. Photo : Shutterstock.com

Fin de la grève au CN

Après huit jours de grève, une entente est survenue entre le CN et ses 3 000 employés. Les activités normales devraient reprendre dès 6 h du matin, mercredi.

Dans un communiqué émis mardi matin, le président de Teamsters Canada, qui représente les chefs et agents de train en grève, s’est dit heureux de l’entente de principe conclue. Il a également tenu à remercier les membres du public qui les ont appuyés sur les lignes de piquetage.

« La situation va se régulariser graduellement, mais il y a déjà lieu d’entamer une réflexion sur le fil des événements et les responsabilités de tous et chacun. Une telle situation ne doit plus jamais se reproduire. C’est une question à la fois économique et de sécurité alimentaire », a lancé par voie de communiqué Marcel Groleau, président général de l’Union des producteurs agricoles.

Il faut rappeler que la grève au CN a causé bien des maux de tête aux agriculteurs au cours des derniers jours, alors que les réserves de propane pour le séchage des grains et le chauffage des bâtiments étaient vides.

Cette entente survient après deux journées de manifestations des agriculteurs, dont une le 25 novembre où environ 250 producteurs se sont rendus devant les bureaux de Justin Trudeau, à Montréal, dont certains en tracteur. Sur place, le président des Producteurs de grains du Québec, Christian Overbeek, avait mis l’accent sur l’urgence d’agir, soulignant du même coup qu’il s’agissait d’une situation particulièrement exaspérante en raison de l’inaction du gouvernement et du fait que des mesures auraient facilement pu être entreprises avant la grève pour assurer un approvisionnement régulier en propane.

Vincent Cauchy, collaboration spéciale.