fbpx
Une voiture de foin similaire à celle-ci a été volée dans une ferme de Saint-Paul dans Lanaudière dans la nuit de dimanche à lundi. Crédit : Gracieuseté de Sylvie Chaput

Une voiture de foin similaire à celle-ci a été volée dans une ferme de Saint-Paul dans Lanaudière dans la nuit de dimanche à lundi. Crédit : Gracieuseté de Sylvie Chaput

Vol d’une voiture de foin dans l’entrepôt d’une ferme

Une voiture à six roues chargée de 28 grosses balles carrées de foin sec de 2e coupe a été volée dans l’entrepôt d’une ferme de Saint-Paul dans Lanaudière dans la nuit de dimanche à lundi.

Les propriétaires de la ferme, Michel Payette et Sylvie Chaput, estiment les pertes à plusieurs milliers de dollars, des pertes qui s’ajoutent à une année difficile.

La Sûreté du Québec (SQ) mène une enquête. « C’est rare. Il n’y a pas eu d’autres [vols de ce genre] ailleurs. On ne voit pas ça vraiment souvent », a indiqué la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la SQ.

Sylvie Chaput explique que son conjoint avait chargé un total de quatre voitures de foin dimanche. Craignant des averses, le producteur les a installés dans les entrepôts de la ferme pour la nuit.

Les voleurs se seraient introduits sur le terrain de la ferme en camionnette jusqu’à l’un des entrepôts. Ils auraient ensuite accroché l’une des voitures de foin et seraient repartis en prenant soin de refermer la porte de l’entrepôt derrière eux.

M. Payette, 70 ans, est un ancien producteur de lait à la retraite aujourd’hui, producteur de foins et de céréales. C’est la première fois en carrière qu’il vit un tel événement.

Le couple demande d’ouvrir l’œil pour retrouver, si ce n’est pas le chargement de foin, au moins la voiture à six roues de marque Normand. Mercredi, une publication Facebook de Mme Chaput à cet effet avait fait l’objet de plus de 1 300 partages, mais l’objectif de cette publication était également d’inviter les producteurs agricoles à la prudence.