fbpx

Le tiers d’un troupeau laitier perdu

Un important incendie survenu le 28 juillet dans une étable de Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie, a entraîné la mort de plusieurs animaux, principalement des génisses, confirme le directeur général de la municipalité, Jacques Taillefer.

Dans une entrevue accordée au Nouvelliste, Stéphane Leduc, propriétaire de la ferme Stelu, soutient avoir perdu le tiers de son troupeau. Il raconte n’avoir « rien pu faire » pour sauver les bêtes, tant la propagation du brasier était fulgurante et la chaleur, intense. Des voisins l’auraient aidé à contenir les bêtes sorties d’elles-mêmes de l’étable et celles qui étaient au champ pour les empêcher de retourner vers le bâtiment en flammes. Le directeur général de la municipalité précise que le service de sécurité incendie a été contacté vers 14 h. Une quarantaine de pompiers issus de cinq brigades différentes ont été dépêchés sur les lieux. Ils ont mis plusieurs heures à contenir le brasier. Si l’étable est perte totale, les deux bâtiments adjacents contenant du foin et des équipements de traite ont été épargnés. Au moment d’écrire ces lignes, la cause de l’incendie était toujours inconnue.