fbpx
Congèlerie Héritier de Normandin, au Lac-Saint-Jean. Photos : Gracieuseté d’Émilie Gaudreault

Congèlerie Héritier de Normandin, au Lac-Saint-Jean. Photos : Gracieuseté d’Émilie Gaudreault

Du positif pour la congélation de légumes

Bien qu’elle n’ait pu se lancer dès 2021 dans la congélation de légumes faute d’avoir pu se procurer à temps les équipements nécessaires, la Congèlerie Héritier de Normandin au Lac-Saint-Jean a obtenu des résultats positifs lors des tests menés en 2020.

Depuis 2019, l’entreprise appartenant à 28 producteurs actionnaires se spécialise dans la congélation de bleuets, de cassis et de camerises. En 2020 et 2021, elle a aussi congelé des gourganes bio et conventionnelles, des aronias et des canneberges. « En 2020, nous avons fait des tests sur des carottes, navets, choux de Bruxelles, choux-fleurs et poireaux », souligne le président, Jacquelin Drapeau.

Un système au CO2

Les résultats des tests se sont avérés positifs, sauf pour le poireau, selon M. Drapeau. Les tests visaient à démontrer si le système permettait une bonne congélation tout en conservant la qualité des légumes, explique-t-il. Congèlerie Héritier mise sur un tunnel de congélation au CO2 au lieu d’un système à l’ammoniac.

Le projet de congélation de légumes n’est pas mort pour autant et des discussions sont en cours avec des producteurs maraîchers de la région dans le but de commencer la production l’an prochain, confirme le président. N’eût été l’impossibilité d’obtenir les équipements, la congélation de légumes serait déjà en cours. Éventuellement, l’entreprise souhaite aller davantage vers la transformation et prévoit développer sa propre marque pour la gourgane.

Congeler 20 millions de livres

« On a congelé 700 000 livres de gourgane biologique et conventionnelle », souligne Jacquelin Drapeau. Le bleuet demeure néanmoins le secteur principal avec une capacité de congélation de 13 millions de livres. Avec l’ajout des légumes, l’entreprise congèlerait annuellement quelque 20 millions de livres. Les produits sont vendus à des clients sur le marché canadien et international. 

Au moment de mettre sous presse, Congèlerie Héritier était finaliste dans la catégorie Nouvel exportateur pour la 3e édition provinciale du Gala MercadOr Québec qui s’est tenu le 4 novembre en formule virtuelle.