fbpx

25 000 Montréalais réclament une consultation publique

8fc2230256da8efbda0eb44853f02dcf

Plus de 25 000 Montréalais appuient la tenue d’une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine dans la métropole.

Pendant trois mois, une cinquantaine d’organismes et une centaine de bénévoles ont sillonné les 19 arrondissements de Montréal afin de recueillir l’appui des citoyens pour la tenue d’une consultation publique sur l’état de l’agriculture à Montréal.

Le 15 novembre, le Groupe de travail en agriculture urbaine (GTAU) déposait finalement une pétition de 25 082 signataires, ce qui dépasse largement les 15 000 signatures exigées par la Ville de Montréal pour réclamer la tenue d’une consultation publique. Pour le GTAU, ces résultats traduisent sans contredit l’engouement des citoyens pour l’agriculture urbaine. Le Groupe et ses nombreux partenaires attendent maintenant impatiemment la tenue de séances de consultation itinérantes, bien réparties sur l’ensemble de la ville de Montréal, afin de dresser un portrait représentatif de l’état de l’agriculture urbaine, en tenant compte des réalités locales. « Ce processus de réflexion favorisera l’émergence d’une vision concertée quant à la place que doit avoir l’agriculture urbaine dans le Montréal de demain et permettra de formuler des recommandations pour réaffirmer la nécessité de jardiner en ville aux plans social, économique et environnemental », affirme Marie-Ève Chaume, porte-parole du GTAU et responsable de dossiers au Conseil régional de l’environnement de Montréal. Le Groupe peut compter sur le support de la chef de l’opposition officielle au conseil municipal et chef de Vision Montréal, Louise Harel.