Pour les sujets qui vont encore au pâturage, des secteurs d’ombrage sont indispensables. L’objectif est d’assurer un minimum de 65 pi2 d’ombrage par animal. Crédit photo: Archives TCN

Dans notre chronique de l’édition du 16 août, nous avons vu que les vaches subissent un stress dû à la chaleur. Maintenant, voyons comment leur organisme s’y ajuste.

C’est en ajustant leur respiration que les vaches stabilisent leur température corporelle. Donc, lorsque la température et l’humidité ambiantes augmentent, l’animal accélère sa fréquence respiratoire. On peut ainsi...
Lire plus