Plusieurs agriculteurs ont manifesté leur exaspération face au financement de l’UPA, qu’ils jugent inéquitable. « Est-ce normal qu’une ferme qui fait 1 M$ de chiffre d’affaires paye la même cotisation qu’une petite ferme qui fait seulement 30 000 $? » a dénoncé Ange-Marie Delforge, de Coteau-du-Lac. Crédit photo : Martin Ménard/TCN

GRANBY — L’Union des producteurs agricoles (UPA) demandera à Québec de modifier la Loi sur les producteurs agricoles afin de réviser la structure du financement de l’organisation.

Cette déclaration du premier vice-président de l’UPA, Pierre Lemieux, a été faite devant un parterre de près de 170 personnes réunies à Granby, le 5 octobre, pour l’assemblée générale annuelle de...
Lire plus