fbpx
Le coût de production est la somme des coûts de tous les éléments nécessaires à la production d’une denrée agricole.

Le coût de production est la somme des coûts de tous les éléments nécessaires à la production d’une denrée agricole.

Le « quoi » et le « pourquoi » du coût de production

PUBLIREPORTAGE

Les producteurs d’expérience le savent, mais ceux et celles qui en sont à leurs premières armes l’apprendront peut-être : le coût de production est un indicateur essentiel de la rentabilité d’une entreprise. Retour sur cette notion incontournable, car on n’est jamais trop informé quand il s’agit de prendre des décisions d’affaires.

Qu’est-ce qui entre dans le calcul du coût de production?

Le coût de production est la somme des coûts de tous les éléments nécessaires à la production d’une denrée agricole. Plusieurs types de coûts, et non seulement les coûts qui correspondent à des déboursés par l’entreprise, doivent être pris en compte dans le calcul du coût de production :

· les coûts d’opération : l’ensemble des coûts des intrants, généralement associés à des factures, qu’ils soient liés à des produits ou à des services (électricité, etc.) achetés par l’entreprise;

· le coût du travail : la valeur donnée au travail investi dans l’entreprise, incluant la rémunération du travail de l’exploitant-propriétaire et des membres de la famille, même si aucun salaire ne leur est versé directement, et la rémunération des salariés;

· le coût du capital : la valeur donnée à la dépréciation et au coût d’opportunité des actifs de l’entreprise (fonds de terre, bâtiments, machinerie) nécessaires pour produire la denrée. Si la dépréciation est une notion bien connue (il s’agit de la perte de valeur que subit un bien tout au long de sa vie), le coût d’opportunité l’est peut-être un peu moins. Le coût d’opportunité correspond en quelque sorte à la rémunération accordée aux actifs, ceux-ci étant des ressources utilisées pour les activités de production. En effet, les sommes investies doivent se voir attribuer un rendement, au même titre que si elles avaient été placées dans une institution financière.

Aux fins du calcul du coût de production, dans lequel seule la part qui revient à la production de la denrée agricole concernée est considérée, tous ces coûts doivent évidemment être répartis entre les différentes activités de production de l’entreprise. Et une fois que le coût de production par unité vendue (tonne ou autre) est connu, il peut être comparé à un prix de vente.

Pourquoi calculer le coût de production?

Il existe une multitude de raisons de calculer le coût de production. Le producteur peut vouloir :

· faire le diagnostic de son entreprise. Par exemple, grâce à ce calcul, le producteur peut dresser un portrait de la rentabilité de son entreprise afin de vérifier s’il est toujours en mesure de vendre son produit à un prix supérieur à son coût de production. Le calcul peut aussi lui permettre de juger de la capacité de l’entreprise à rémunérer adéquatement le travail de l’exploitant. Si le fait d’inclure une rémunération adéquate dans le calcul du coût de production fait en sorte que le prix qui doit être visé pour la vente est irréaliste, certains aspects de l’entreprise devront possiblement être revus;   

· établir un objectif de prix de vente d’un produit. Un producteur de grains, par exemple, peut tirer avantage de son coût de production pour établir sa stratégie de vente et signer ses contrats avec les acheteurs;

· comparer ses résultats à ceux d’autres entreprises semblables à la sienne. Le coût de production est-il inférieur à la moyenne, dans la moyenne ou supérieur à la moyenne? Comparer ses résultats avec ceux de meilleures entreprises offre la possibilité de cibler des critères à améliorer, qu’il s’agisse de critères techniques, économiques ou d’efficacité du travail;

· utiliser le coût de production comme une source d’information fiable pour faire des prévisions budgétaires réalistes, pour un projet d’investissement par exemple.

Ces renseignements sont tirés du Guide sur les coûts de production en agriculture réalisé conjointement en 2020 par le Centre d’études sur les coûts de production en agriculture (CECPA) et le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), en collaboration avec plusieurs experts québécois. Ce guide propose aussi une démarche détaillée pour calculer le coût de production, avec exemples à l’appui dont celui d’une entreprise de grandes cultures (345 ha en maïs, soya et blé). Il s’adresse aux gestionnaires d’entreprises qui désirent acquérir ou approfondir des notions pour calculer leur coût de production ou parfaire leur méthode de calcul actuelle. Pour en savoir plus : www.craaq.qc.ca/Publications.