fbpx
Photos : Frédéric Marcoux

Photos : Frédéric Marcoux

Nouveau Magnum AFS Connect : s’offrir la liberté

DRUMMONDVILLE — C’est devant un public de 130 personnes conquis d’avance que Case IH a présenté le nouveau tracteur Magnum AFS Connect, au Centrexpo Cogeco de Drummondville, le 11 avril dernier.

Cet événement s’inscrivait dans le cadre de trois soirées de lancement organisées par Case IH du 9 au 11 avril à Drummondville afin de présenter son nouveau produit à tous ses clients et tous ses concessionnaires du Québec. Jamais l’entreprise n’avait effectué une telle inauguration dans la province.

Selon les représentants de Case IH, en plus de répondre aux ambitions de l’ensemble des agriculteurs, le nouveau Magnum AFS Connect permettra à l’entreprise de se démarquer de ses compétiteurs. L’esthétique du capot de l’appareil n’est plus le même, tout comme son habitacle. Celui-ci offre désormais l’opportunité aux agriculteurs de rester connectés en tout temps à Internet, grâce à diverses prises pour les téléphones intelligents, en plus d’une autre pour un ordinateur. Le siège du conducteur peut pivoter de 40 degrés, soit deux fois plus qu’avec le modèle précédent.

« L’intérieur de la cabine a été redessiné de A à Z dans le but d’augmenter le confort de l’opérateur et de lui offrir plus d’espace, a expliqué Patrick Landry, spécialiste des produits chez Case IH. Il y a aussi une prise 110 volts dans le tracteur pour permettre de recharger un ordinateur portable, par exemple. »

François Charrette a bien aimé l’intérieur du nouveau tracteur de Case IH qui compte un nouvel écran et plus de prises pour recharger les appareils intelligents, ainsi que davantage d’espace de rangement.

François Charrette a bien aimé l’intérieur du nouveau tracteur de Case IH qui compte un nouvel écran et plus de prises pour recharger les appareils intelligents, ainsi que davantage d’espace de rangement.

L’avenir

Selon lui, le tracteur est prêt à aider les agriculteurs à affronter les défis du futur. Le nouvel appareil convient à l’agriculture de précision.

« On offre la liberté de collecter, gérer, transférer et s’associer avec les données qu’on peut obtenir à l’aide du système en place, a souligné Patrick Landry. Tant et aussi longtemps que le producteur n’a pas donné accès à ses données à une tierce partie, elles sont protégées et en sécurité. »

D’ailleurs, si l’utilisateur accepte de donner le feu vert à un employé de Case IH, ce dernier pourra se connecter et observer en temps réel ce que voit le conducteur dans l’écran moniteur du Magnum AFS Connect. L’objectif est de pouvoir apporter un correctif rapide, si le besoin se fait sentir. Ainsi, avant de se déplacer chez un client, un technicien de Case IH sera déjà en mesure d’avoir une bonne idée du problème.

« Pour ce qui est du moniteur, on a une section diagnostique, a expliqué le spécialiste de produits de Case IH. À distance, le technicien du concessionnaire peut guider le client pour diagnostiquer le problème. Ça peut réduire le délai d’attente pour réparer le tracteur et augmenter la productivité. »

Même si un agriculteur peut acquérir un AFS Connect sans se prévaloir de tous les nouveaux outils disponibles, Patrick Landry estime qu’un producteur qui s’ouvre aux nouvelles technologies peut en sortir gagnant à long terme. Il croit que celles-ci auront un rôle clé à jouer dans les prochaines années, afin de maximiser le rendement de chaque parcelle de terre.

« À long terme, l’investissement en vaut la peine, a indiqué Patrick Landry. Dans le contexte actuel, le producteur doit être de plus en plus performant pour être le plus rentable possible. C’est certain que la technologie va faire une différence. Si ce n’est pas déjà le cas, ça va assurément le devenir de toute façon dans un avenir très rapproché. »

Vue sous le capot du Magnum.

Vue sous le capot du Magnum.

Réactions positives

Les agriculteurs ont été nombreux à vouloir s’asseoir dans l’habitacle du Magnum AFS afin d’observer les modifications. Plusieurs d’entre eux ont bien hâte de tester le tracteur au travail. François Charrette, un agriculteur de la Mauricie, a noté quelques différences importantes même si, au premier regard, le Magnum AFS ressemble à ses prédécesseurs de la série Magnum, selon lui.

« J’aime le fait que Case a inclus beaucoup de nouvelles technologies, a fait savoir celui qui est fier de travailler avec un tracteur Case depuis plus de trois décennies. L’écran pour le conducteur n’est vraiment pas comme avant. Le siège du conducteur était déjà confortable, mais ils nous ont dit qu’il va l’être encore plus. Il y a beaucoup plus de rangement qu’avant. C’est certain qu’il va falloir l’essayer! J’ai hâte de travailler avec ça. »

Anthony Duval, un agriculteur de Nicolet, a lui aussi bien aimé ce qu’il a vu. « Le siège du conducteur peut se tourner grandement; j’aime bien ça, a-t-il confié. La cabine du tracteur est vraiment bien faite. C’est ce qui m’impressionne le plus. »

Le prix du Magnum AFS n’était toujours pas déterminé au moment d’écrire ces lignes. Le tracteur devrait arriver sur le marché d’ici la fin de l’année 2019.