fbpx
Carbone riverain cherche à créer des ponts entre les agriculteurs et les entreprises qui souhaitent réduire leur émission de GES. Photo : Gracieuseté de Carbone riverain

Carbone riverain cherche à créer des ponts entre les agriculteurs et les entreprises qui souhaitent réduire leur émission de GES. Photo : Gracieuseté de Carbone riverain

Une initiative payante pour la conservation de l’environnement

Quand vient le temps de préserver l’environnement sur leurs terres, les producteurs agricoles doivent souvent consentir à des efforts financiers considérables. Afin de les aider en ce sens, il existe les subventions du programme Prime-Vert. Cependant, l’initiative Carbone riverainTM offre une option plus qu’intéressante à ceux qui souhaiteraient faire leur part « pour le bien commun ».

Carbone riverain

Carbone riverain est un programme de compensation de CO2 développé par Arbre-Évolution Coop, un organisme qui compte neuf ans d’expérience en aménagement agroforestier et en compensation carbone. Il a officiellement été lancé l’automne dernier après une année de rodage ayant mené à un premier projet à Val-Alain. Le projet initial vise à améliorer la protection des rivières par l’aménagement de bandes riveraines élargies.

Là où Carbone riverain se démarque, c’est que l’organisation pousse la démarche bien plus loin. Elle calcule le carbone capté dans la bande ­riveraine élargie et reboisée selon ses méthodes, puis finance le projet avec des compensations volontaires de carbone. 

Par ailleurs, l’organisme s’occupe du projet à 100 %, notamment de la ­plantation, des autorisations à obtenir et de l’entretien, et peut verser jusqu’à 22 000 $ par hectare occupé au producteur agricole.

La bande riveraine aménagée par le projet est de cinq mètres de plus, pour un total de huit mètres, et le minimum de bande riveraine à offrir pour le projet est de 1 000 mètres linéaires. Le projet prévoit tout de même une servitude à perpétuité sur le lot, donc il inclut aussi les frais de notaire. Une fiducie assure la pérennité des projets de manière indépendante à l’organisme qui les met en place, ce qui ajoute du sérieux à la démarche.

Si vous êtes intéressé, il suffit de vous rendre au www.carboneriverain.org, sous l’onglet Calculez, et proposer une bande riveraine à planter. Par la suite, parlez-en autour de vous. L’idée pourra peut-être faire des petits!

François Durand / ingénieur et agronome, Groupe multiconseil agricole Saguenay – Lac-Saint-Jean


Cet article a été publié dans le cahier VIA Pôle d’expertise en services-conseils agricoles.