fbpx
Plusieurs enjeux sont à considérer lorsque l’on prépare un transfert d’entreprise, d’où l’importance pour les producteurs et productrices agricoles d’être accompagnés par des conseillers en transfert afin de bien se préparer et de prendre les bonnes décisions. Photo : Shutterstock

Plusieurs enjeux sont à considérer lorsque l’on prépare un transfert d’entreprise, d’où l’importance pour les producteurs et productrices agricoles d’être accompagnés par des conseillers en transfert afin de bien se préparer et de prendre les bonnes décisions. Photo : Shutterstock

Pourquoi est-il nécessaire de préparer son transfert d’entreprise?

Le transfert de ferme est le processus au cours duquel un producteur agricole cède son entreprise à une relève, dans l’optique d’en assurer la pérennité. La réussite de ce processus de transfert repose sur un ensemble d’enjeux auxquels les cédants doivent se préparer à répondre. Dans cet article, nous nous concentrerons sur les deux types d’enjeux les plus souvent rencontrés durant ce processus.

Enjeux financiers

L’un des principaux enjeux financiers est de déterminer le prix de vente de la ferme. ­Lorsqu’il s’agit d’un transfert familial, le ­montant demandé est souvent en deçà de sa valeur réelle. Or, le montant de la vente va ­servir de ­pension de retraite aux agriculteurs. Il est donc ­primordial pour eux de connaître leur coût de vie à la retraite afin de fixer un prix qui réponde à leurs besoins.

Le prix de vente doit aussi tenir compte de la santé financière de l’entreprise. Une entreprise en bonne santé financière ­permettra d’une part de dégager facilement un montant pour la retraite des parents et, d’autre part, d’assurer un revenu convenable à la relève. Une mauvaise santé financière pourrait à ­l’inverse retarder ou allonger le processus de transfert.

Enjeux humains

Les enjeux humains sont souvent oubliés, mais ne sont pas moindres. Les producteurs agricoles sont des personnes très travaillantes; la plupart d’entre eux ont consacré leur vie à leur ferme. Se séparer de leur entreprise est donc une étape très difficile à envisager. Les cédants doivent également penser à ce qu’ils feront une fois que le transfert aura été effectué. Ils devront déterminer leur futur lieu de résidence (s’ils décident de ne plus habiter à la ferme) et se trouver de nouvelles occupations. D’où la nécessité de planifier leur retrait de la ferme et de s’y préparer.

Pour finir, il arrive que tous les enfants ne souhaitent pas reprendre la ferme. Les cédants doivent donc réfléchir à une répartition équitable afin que chacun puisse jouir de cet héritage. 

D’autres enjeux tout aussi importants sont à considérer, comme les aspects ­fiscal, légal et organisationnel du transfert, par exemple. D’où l’importance que les producteurs soient accompagnés par des conseillers en transfert afin de bien se préparer et de prendre les bonnes décisions.


Cet article a été publié dans le cahier VIA Pôle d’expertise en services-conseils agricoles.