fbpx
Les tracteurs articulés de New Holland, qui appartiennent à la série T9, ont une puissance allant de 435 à 692 ch.

Les tracteurs articulés de New Holland, qui appartiennent à la série T9, ont une puissance allant de 435 à 692 ch.

Un tracteur puissant très articulé de New Holland

Les sept modèles de tracteurs de la série T9 de New Holland, les plus gros de la bannière, ont une puissance allant de 435 à 692 ch.

Leur vitesse est même accrue grâce au système de gestion de la puissance du moteur, qui développe plus de couple en ajustant le moteur selon la charge imposée à la transmission, à la prise de force et au système hydraulique, et fait gagner jusqu’à 71 ch, seulement au besoin, pour optimiser la performance.

Tous les tracteurs de la série T9 sont turbopropulsés, mais les modèles T9.600, T9.645 et T9.700 ont un moteur à double turbo.

D’autre part, comme plusieurs autres fabricants de tracteurs, New Holland a intégré à son moteur la technologie antipollution de réduction catalytique sélective. « Cette technologie réduit l’émission des oxydes d’azote [NOx] dans l’air », explique Louis Jussaume, directeur des ventes d’Équipements Inotrac, concessionnaire New Holland. « Cette réduction s’active au contact de l’azote envoyé sous forme d’urée dans le pot d’échappement. Nous répondons ainsi à la norme internationale Tier 4 finale. »

Le dispositif de réduction catalytique sélective installé par le fabricant a même permis de réduire de 10 % la consommation de carburant par rapport aux modèles T9000, qui répondaient à la norme Tier 3. « Et les puissants tracteurs de la série T9 obtiennent la révolution voulue à la prise de force [1 000 tr/min, en l’occurrence] à une révolution moteur de 1 800 tr/min au lieu de 2 000 ou même de 2 200 tr/min, comme chez certains concurrents, ce qui favorise l’économie de carburant », ajoute M. Jussaume.

La cabine des tracteurs de la série T9 a gagné en confort et en visibilité, grâce à son capot plus plongeant, à sa grande surface vitrée et à sa porte sans cadre. On trouve notamment dans la cabine un siège ventilé à suspension pneumatique qui pivote sur 40 degrés en même temps que l’accoudoir des commandes, des amortisseurs doublés de ressorts aux quatre coins de la cabine, un accoudoir portant toutes les commandes de base, telles que levier de vitesse, transmission et commandes hydrauliques, un écran tactile de 26,4 cm et l’autoguidage par satellite en option.

La gestion de la vitesse au sol, de série, optimise la performance du moteur et l’économie du carburant : elle régule automatiquement le régime du moteur et la transmission selon la charge de celui-ci, la vitesse avant et les réglages du conducteur.

Le système de freinage des T9 bénéficie d’améliorations, telles que freins plus puissants à l’arrêt et en déplacement, circuit de freinage standard pour les attelages et frein moteur automatique pendant le transport au relâchement complet du levier de vitesse.

Les tracteurs de la série T9 peuvent s’acquitter de lourdes tâches. « On les équipera avec la largeur de pneus et les pesées qui conviennent aux travaux à faire », dit Louis Jussaume. Tous les modèles peuvent porter des roues simples, doubles ou triples. Les modèles T9.600, T9.645 et T9.700 peuvent être montés sur des chenilles SmartTrax.

La série T9 de New Holland

articule_newholland_fiche

Les autres tracteurs présentés dans ce dossier

New Holland | Fendt | Claas | Case IH | John Deere