fbpx
Le défi de René Thériault, le nouveau directeur général de Tôle Vigneault, est de gérer la croissance soutenue de l’entreprise. Crédit photo : Yves Charlebois

Le défi de René Thériault, le nouveau directeur général de Tôle Vigneault, est de gérer la croissance soutenue de l’entreprise. Crédit photo : Yves Charlebois

Tôle Vigneault s’agrandit

Le fabricant et distributeur de feuilles d’acier Tôle Vigneault, de Saint-Ferdinand dans le Centre-du-Québec, ajoutera plus de 7 200 pieds carrés à son usine, qui en comptait déjà 22 000.

« Nous sommes toujours en croissance et nous offrons maintenant un nouveau produit, soit la tôle ancestrale qui est très populaire », mentionne René Thériault, directeur général.

La partie où aura lieu l’agrandissement servira à abriter de l’équipement et à recevoir cinq à sept employés supplémentaires, ce qui portera le nombre de salariés à près d’une trentaine. On prévoit accroître le chiffre d’affaires à 10 M$ en 2017.

L’entreprise Tôle Vigneault a été fondée dans les années 1990 par les frères Michel et Normand Vigneault. Elle dessert maintenant tout le Québec, les provinces maritimes et l’Ontario. Les Vigneault, à la retraite depuis peu, ont vendu la compagnie en 2013 à Vivaco, groupe coopératif, qui avait alors investi près de 3 M$ dans la construction d’une nouvelle usine. Les deux frères tenaient à ce que celle-ci soit érigée dans leur municipalité, à Saint-Ferdinand.

Selon le directeur général René Thériault, qui prend la relève des Vigneault, le créneau d’affaires demeure le même. « Nous offrons à nos clients de la flexibilité et de la rapidité. Ils reçoivent leur commande dans un délai maximum de 36 heures, et ce, à un prix plus que compétitif. »

Le revêtement métallique pour les toits de maison redevient de plus en plus populaire en raison de sa durabilité et de sa facilité d’entretien. Crédit photo : Courtoisie de Tôle Vigneault

Le revêtement métallique pour les toits de maison redevient de plus en plus populaire en raison de sa durabilité et de sa facilité d’entretien. Crédit photo : Courtoisie de Tôle Vigneault