fbpx

Solution pour éviter la dérive en vidéo

Une présentation sur l’ajustement du pulvérisateur en condition de vent pour réduire la dérive.

L’induction d’air 

Une des solutions à la dérive est l’induction d’air dans la buse.

La pulvérisation de pesticides peut se révéler difficile quand Éole fait des siennes. Dans certains cas, elle peut même s’avérer complètement inefficace si la bouillie n’atteint pas la cible. Ce phénomène devient encore plus indésirable lorsqu’il s’agit de produits à base de glyphosate. La suspension des gouttelettes peut produire des dommages parfois irréparables. Voici une solution pour éviter le pire.

Avant tout une question de taille des gouttelettes

La venue des buses avec induction d’air a permis d’augmenter considérablement le diamètre des gouttelettes, leur conférant plus de stabilité dans leur descente dans des conditions moins propices. Or, pour certains pesticides, l’application de grosses gouttelettes compromet l’efficacité biologique du traitement; c’est pourquoi les gouttelettes fines ou moyennes demeurent toujours aussi populaires.

L’uniformisation des gouttelettes

Selon Klein and Golus, de l’Université du Nebraska, une buse à induction d’air produit en majorité de grosses gouttelettes (210 à 730 microns), mais aussi une petite quantité de très fines, c’est-à-dire plus petites que 105 microns. Selon Simon Bellavance, représentant chez Agro-Centre Saint-Hyacinthe, les très fines gouttelettes ont tendance à s’évaporer ou à partir à la dérive, alors que les plus grosses, celles de plus de 730 microns, tendent à rebondir sur les feuilles pour ensuite retomber au sol. « Pour réduire ce mauvais fractionnement de l’eau, dit Simon Bellavance, on peut ajouter à la bouillie un adjuvant comme Interlock, par exemple. Ce produit consiste en une huile capable d’envelopper les molécules d’eau, afin de stabiliser leur dimension. »

Une efficacité améliorée

Bien qu’il existe plusieurs adjuvants sur le marché, certains offrent des technologies de déposition vraiment efficaces. En effet, les gouttelettes de grosseur idéale se déplacent jusqu’à 1,5 fois plus rapidement, ce qui entraîne une bien meilleure pénétration du couvert végétal. Ainsi, même si ne pouvez pas équiper votre pulvérisateur d’une rampe avec air assisté, il existe désormais plus d’une solution pour éviter la dérive!