fbpx
Le treuil PCW3000-Li pourra être vendu avec deux batteries de 80 ou de 82 volts. Crédit photo : Martin Primeau

Le treuil PCW3000-Li pourra être vendu avec deux batteries de 80 ou de 82 volts. Crédit photo : Martin Primeau

Lancement du premier treuil à batterie au monde

Le fabricant Portable Winch mettra bientôt sur le marché le premier treuil portatif à batterie au monde. L’entreprise sherbrookoise présentait sa plus récente innovation le 16 août dernier à l’occasion d’un lancement à l’Espace 4 Saisons, à Orford.

Il y a d’abord eu le tournevis, puis la perceuse. Le taille-bordure, la tondeuse et la scie à chaîne ont suivi. Le treuil cabestan s’ajoute maintenant à la liste des outils portatifs qui tirent leur énergie d’une batterie lithium-ion (Li-Ion).

L’idée a germé lors d’une rencontre entre l’équipe de Pierre Roy, président de Portable Winch, et celle de l’entreprise américaine Greenworks, à l’occasion d’un congrès aux États-Unis.

« On a remarqué la puissance qu’avait leur scie à chaîne à batterie, et on s’est demandé si on ne pouvait pas nous aussi faire une version à batterie de notre treuil portatif », a expliqué M. Roy en conférence de presse.

De retour au Québec, l’équipe de Portable Winch a mis quelques heures à assembler un prototype. « On a connecté leur batterie à une version modifiée de notre treuil et on a vraiment été impressionnés par les résultats », a ajouté le président de Portable Winch.

Deux ans plus tard, l’entreprise présente le fruit de son travail de recherche et développement. Le PCW3000-Li – c’est son petit nom – est né.

Couplé à une batterie Li-Ion de 80 ou de 82 volts, le nouveau treuil portatif dispose d’un moteur électrique de 1 kW qui génère une force de tir maximale de 1 000 kg. Selon son fabricant, l’appareil atteint une vitesse de pointe de 11,6 m par minute et offre une autonomie pouvant aller jusqu’à 90 minutes.

Et n’allez pas penser que la batterie a une vie limitée. « Elle est bonne pour 500 000 recharges », affirme M. Roy.

Selon le fabricant, l’outil se démarque notamment par son faible poids de 9,5 kg ainsi que par le peu d’entretien qu’il nécessite. L’ensemble de ces caractéristiques font du PCW3000-Li un outil qui répondra parfaitement aux besoins des utilisateurs occasionnels d’un treuil portatif, explique M. Roy.

« L’essence laissée dans le moteur peut parfois se dégrader avec le temps et laisser un résidu qui va nuire à sa bonne marche, indique-t-il. Une solution électrique permet d’éviter le problème. »

Un allié de taille

Portable Winch s’est alliée à Greenworks pour concevoir ce nouvel outil. L’entreprise américaine fournit une partie des pièces du treuil. L’assemblage final est quant à lui réalisé dans les installations de Portable Winch à Sherbrooke.

« Ce qui est intéressant, c’est que le treuil peut fonctionner avec des batteries de différentes marques », souligne pour sa part Christian Pelletier, vice-président et cofondateur de l’entreprise.

Il sera d’ailleurs possible d’acheter le treuil sans batterie. Selon M. Pelletier, son prix de détail devrait avoisiner les 899 $. Une version du PCW3000-Li incluant deux batteries sera quant à elle vendue au prix de 1 495 $ environ. L’appareil sera offert dès cet automne en Amérique du Nord et en Europe chez les détaillants qui commercialisent déjà les produits de Portable Winch.

La PME estrienne emploie présentement 24 travailleurs. Selon Christian Pelletier, vice-président et cofondateur de l’entreprise, leur nombre devrait dépasser la trentaine d’ici quelques mois. 

Martin Primeau, collaboration spéciale.