Crédit photo : Kubota

Crédit photo : Kubota

Un pur-sang au travail

BUFORD, GA, É.-U. – Pour le dévoilement du RTV-XG850 Sidekick, la compagnie Kubota a fait les choses en grand. Près d’une trentaine de journalistes provenant de partout en Amérique du Nord ont été conviés à Buford, à environ une heure à l’est d’Atlanta, pour un voyage de presse hors du commun visant à tester un produit qui sort de l’ordinaire. Alors que la plupart des véhicules utilitaires de type côte à côte connaissent certaines limites sur le plan des performances, ce n’est pas le cas pour le nouveau venu chez Kubota. 

« En menant des sondages auprès de clients existants et potentiels, on s’est rendu compte que les gens ne voulaient pas qu’on change notre recette, puisque c’était une recette gagnante, explique Rajesh Joshi, directeur marketing des équipements motorisés extérieurs chez Kubota. Ils voulaient simplement qu’on y ajoute un petit “oumph”. »

Et c’est exactement ce qu’ils ont fait. Les véhicules avec moteur diesel de la gamme précédente, les RTV-X, avaient une vitesse maximale d’environ 46 km/h. Le RTV-XG850, équipé d’un moteur à gaz, développe 48 chevaux, pouvant aller jusqu’à 64 km/h, selon les spécifications de Kubota. Lors de l’essai, nous avons même poussé la machine jusqu’à 68 km/h, avant que les protections mises en place ne nous empêchent d’aller plus vite. Et même à cette vitesse, l’effort ne semblait pas exigeant pour le moteur Subaru, mis au point spécialement pour Kubota.

Gracieuseté Kubota.

Gracieuseté Kubota.

La transmission CVT-Plus avec embrayage centrifuge fonctionne un peu comme une transmission de motoneige.

« Nous avons élaboré notre transmission pour que la courroie soit constamment sous tension, ce qui permet de transférer immédiatement la puissance aux roues, sans qu’il y ait un flottement, explique Roger Lee Gilford, directeur du marketing des produits. C’est pourquoi nous avons la meilleure accélération et la meilleure capacité de remorquage, et la durée de vie de l’embrayage est grandement augmentée. »

Cette puissante combinaison moteur/transmission se transfère également lorsqu’il est question de traîner des charges, le XG850 pouvant tirer jusqu’à 2 000 lb sur le plat et 1 550 lb en pente. Quant à la benne de 15,2 pi2, il est possible d’y charger jusqu’à 1 000 lb d’équipement. Un système de levage électrique est offert en option. Une fois que le tout est chargé, le RTV-XG850 reste à un angle de 0 degré. C’est donc dire que la charge en arrière, même de 1 000 lb, ne fait pas travailler la suspension outre mesure, assurant une meilleure durabilité des composantes et une meilleure stabilité lors des déplacements.

Côté manœuvrabilité, on peut compter sur une direction assistée électrique variant la tension en fonction de la vitesse. À basse vitesse, la réponse des roues est instantanée au moindre mouvement, alors qu’à grande vitesse, les mouvements sont lissés, empêchant le survirage. 

Véhicule utilitaire avant tout

Avec cette machine, Kubota ne cherche pas à concurrencer les côte à côte sportifs, précise Roger Lee Gilford. « Nous voulons garder ce côté utilitaire qui est la marque de commerce de Kubota. Notre objectif principal, c’est d’aider les gens, et notamment les agriculteurs, dans leurs tâches de tous les jours. »

Il mentionne par le fait même que lorsque les ingénieurs de Kubota ont conçu le RTV-XG850, ils n’ont pas opté pour des dimensions et poids maximaux qui permettraient au véhicule de se déplacer sur les sentiers. « Ça demeure un cheval de travail, avec lequel il est toutefois possible, à l’occasion, de s’amuser un peu », dit-il. 

Gracieuseté Kubota.

Gracieuseté Kubota.

Une question de look

Au-delà de la mécanique, ce qui met le RTV-XG850 dans une classe à part par rapport aux autres modèles RTV-X de Kubota, c’est son look. « Les gens utilisent cette machine pour travailler, certes, mais ils veulent bien paraître lorsqu’ils travaillent », explique M. Gilford, sourire en coin, assurant que tout a été mis en œuvre pour que chaque côte à côte puisse être différent de celui de son voisin.

Pour une première fois, quatre couleurs sont proposées. Aux traditionnels orange et camouflage offerts par la marque depuis un bon moment déjà s’ajoute une édition en vert, ainsi qu’une en noir, cette dernière étant le modèle « haut de gamme ». À cela s’ajoute une pléthore d’accessoires spécialement dessinés pour ce modèle en particulier. Système audio, chauffage, clignotants, au-delà d’une cinquantaine d’accessoires sont offerts en option. Il est également possible d’installer une pelle à l’avant pour faire du déneigement.

Une niche à exploiter

Historiquement, Kubota a toujours été une entreprise spécialisée dans les véhicules utilitaires, destinés au travail d’abord et avant tout. « En rencontrant nos clients, nous avons découvert une niche énorme à exploiter. Au lieu du segment purement utilitaire, nous regardons maintenant vers l’avenir avec une gamme de véhicules à usages multiples, dont le RTV-XG850 est le premier ambassadeur, explique Rajesh Joshi. C’est le marché qui connaît la plus forte croissance en ce moment. »

Et cette croissance ne provient pas seulement des utilisateurs habituels de côte à côte. Avec les coûts de l’essence qui augmentent sans cesse, plusieurs délaissent leurs camionnettes plus énergivores au profit de ce type de machines, toujours plus performantes.

NDLR – Notre journaliste s’est rendu en Géorgie à l’invitation de Kubota, toutes dépenses payées.