fbpx

Dossier cryogénie : Nettoyage cryogénique dans les poulaillers

Le nettoyage à jet de glace sèche bonifie la propreté des poulaillers tout en limitant l’oxydation des équipements à long terme. Le Québec constitue la première province au Canada à effectuer l’usage de cette technique novatrice dans la production avicole.

Jacques Cloutier, de la Ferme Amico à Lévis, a dû agir pour réduire le taux de mortalité de ses poules. « J’ai pensé que le problème était lié au nettoyage parce que là où il y avait le plus de mortalité, je retrouvais plus de fumier », dit le jeune homme de 30 ans qui a repris l’entreprise de son père en 2012. C’est pourquoi, lors du changement de lot de ses 27 700 oiseaux, en mars dernier, il a procédé au lavage à la glace sèche de ses cages avec la compagnie clé en main Eco2 Nettoyage Cryogénique. Durant 5 jours, 3 employés munis d’équipements de protection, de nettoyeurs cryogéniques, de compresseurs, de filtres, de refroidisseurs de sortie et de séparateurs d’humidité ont désinfecté les cages du poulailler de M. Cloutier au coût de 9 500 $. « Avant, je procédais au lavage à haute pression, mais ça brise les gobelets d’abreuvement et plus. J’ai tendance à dire que la cryogénie est plus performante », raconte celui qui a hâte de voir si sa volaille connaîtra un meilleur taux de survie dans les 12 prochains mois.

Le nettoyage cryogénique
D’abord, la glace sèche est constituée de dioxyde de carbone sous forme solide. Ainsi, le nettoyage à jet de glace sèche, aussi nommé nettoyage cryogénique, consiste à projeter des particules de la grosseur d’un grain de riz à haute vitesse sur des surfaces. La saleté est alors repoussée de trois façons simultanément : lors de l’impact de la glace, par choc thermique, puisque la glace sèche atteint une température de – 78 °C, et par sublimation. Plus précisément, en heurtant la surface à nettoyer, la glace carbonique se réchauffe et reprend la forme de gaz. À ce changement d’état s’ajoute une expansion rapide, de 800 fois son volume, qui provoque des miniexplosions et soulève les résidus. On recommande d’utiliser cette technologie plutôt sécuritaire sur des surfaces non poreuses telles que de l’acier inoxydable, du béton ou de l’aluminium.nettoyage3

 

Maurice Richard, producteur avicole à Val-d’Or, se réjouit du nettoyage à la glace sèche à un point tel qu’il a fait l’acquisition d’un appareil cryogénique. « À long terme, je vais économiser parce que l’équipement dure 20 ans », se persuade-t-il. Il y voit aussi d’autres avantages, notamment celui de requérir moins d’eau et de réduire la rouille de ses équipements. « En plus, nous séchons le fumier et le mettons en cubes; alors, c’est incompatible avec l’eau », souligne M. Richard. La glace carbonique évaporée ne laisse pas à proprement dire de résidus. Toutefois, une rapide désinfection des équipements et des lieux avec une machine à basse pression et un savon style Virkon s’avère utile après le nettoyage à la glace sèche.

Est-ce fiable comme technique?
Bien qu’aucune étude n’ait encore évalué l’efficacité de la cryogénie dans l’industrie avicole, Angèle Hudon-Jutras, responsable des programmes de qualité et salubrité à la Fédération des producteurs d’œufs de consommation du Québec constate que « ceux qui l’utilisent sont très satisfaits ». De plus, le procédé a été accepté par les Producteurs d’œufs du Canada. Il possède aussi une puissante action nettoyante et une certaine action désinfectante, selon le Centre québécois de valorisation des biotechnologies (CQVB). Quant au professeur titulaire à la Faculté de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe, Jean-Pierre Vaillancourt, il reconnaît que la cryogénie obtient d’assez bons résultats notamment pour le nettoyage des abattoirs. « Elle possède une certaine valeur pour contrer les bactéries campylobacter et salmonelle dans des environnements où il y a peu de matières organiques et où l’équipement est métallique », signale celui qui œuvre en médecine avicole depuis 1990. Mentionnons que selon le CQVB, la cryogénie laisse les matières organiques sous forme solide, ce qui facilite tout de même leur élimination par la suite.

047groupe-eco2groupe-eco2-nettoyage-de-cage-enrichie

À lire également :