fbpx

Si l’érable m’était conté : cent ans d’acériculture au Québec

Ce texte est une présentation des Producteurs et productrices acéricoles du Québec.


Pour souligner les 30 ans de la mise sur pied du plan conjoint en acériculture, les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) font les choses en grand et lancent le livre Si l’Érable m’était conté : 1920-2020, un siècle d’acériculture au Québec. Cet ouvrage raconte leur histoire et celle d’une part du patrimoine culturel québécois.

Quelques dates qui ont marqué l’histoire

1966 – Incorporation de la nouvelle Fédération des producteurs de sucre et sirop d’Érable du Québec. Première requête (de trois) du plan conjoint la même année.

Vers 1970 – Installation des premières tubulures de plastique dans les érablières.

1990 – Entrée en vigueur du plan conjoint, permettant dorénavant aux producteurs et productrices acéricoles de négocier avec les acheteurs, de façon collective et organisée, la production et la mise en marché de leurs produits.

2000 – Création de la réserve stratégique mondiale de sirop d’érable, qui assure un approvisionnement constant des marchés, indépendamment de l’ampleur des récoltes.

2002 – Entrée en vigueur de l’Agence de vente des producteurs de sirop d’Érable.

2004 – Entrée en vigueur du règlement sur le contingentement de la production acéricole.

2005 – Début des projets de recherche sur le sirop d’érable.

2013 – L’eau d’érable à boire arrive sur les marchés.

2018 – La Fédération des producteurs acéricoles du Québec modifie son appellation et devient « Producteurs et productrices acéricoles du Québec ».

« On travaille sur le projet depuis près de deux ans, souligne fièrement Hélène Normandin, directrice des communications aux PPAQ. Au départ, les membres du conseil d’administration nous ont confié le mandat de relater le chemin parcouru depuis 30 ans en acériculture. Ils voulaient raconter l’histoire des hommes et des femmes qui ont mis en place un système qui a fait du Québec le leader mondial de la production du sirop d’érable, véritable produit emblématique. Pour bien contextualiser les événements qui ont mené à la création du plan conjoint, on s’est rendu compte qu’il fallait aller plus large et qu’il y avait matière à couvrir 100 ans d’histoire. »

« Depuis des décennies, le cœur de la production mondiale de sirop d’érable se trouve ici, au Québec, grâce à des femmes et des hommes qui ont uni leurs forces, croyant en l’avenir de leur profession, poursuit Serge Beaulieu, acériculteur et président des PPAQ. Le livre Si l’érable m’était conté reflète la passion pour cet or blond qui a toujours fait leur fierté. Cela se veut une histoire non seulement de luttes et de débats, mais aussi de collaborations et d’amitiés. »

Un livre à saveur québécoise

Le livre Si l’Érable m’était conté : 1920-2020, un siècle d’acériculture au Québec, raconte bien sûr l’histoire de l’acériculture au Québec, mais aussi l’histoire des producteurs et productrices de sirop d’érable du Québec. « Nous avons fait un appel à tous et de nombreux producteurs se sont impliqués. Nous avons reçu plusieurs photos d’hier à aujourd’hui, ce qui nous a permis d’illustrer le livre et de le personnaliser. C’est une histoire collective, mais c’en est aussi une de famille. Coucher cette histoire sur papier permettra de mieux comprendre la voie empruntée et l’importance du plan conjoint pour les producteurs, en plus de réaliser tout le chemin parcouru en 100 ans », soutient Mme Normandin.

Les 16 chapitres du livre permettent de bien camper le contexte de l’acériculture, dès les années 1920, ayant mené à l’action collective et à la création du système acéricole québécois. Le volume regroupe par ailleurs des dizaines de photos, de même qu’une double page illustrant l’évolution de la production du sucre et du sirop d’érable en 100 ans.

Des activités auront lieu tout au long de l’année pour souligner le lancement du livre et les 30 ans de la mise sur pied du plan conjoint. Le livre Si l’Érable m’était conté : 1920-2020, un siècle d’acériculture au Québec, est offert en ligne au ppaq.ca/livre au coût de 22 $. Le prix inclut la taxe de vente et les frais postaux.


Ce texte est une présentation des