fbpx
Les moisissures et les levures devront être contrôlées à l’ouverture du silo. Photo : Archives / TCN

Les moisissures et les levures devront être contrôlées à l’ouverture du silo. Photo : Archives / TCN

L’état de l’ensilage à l’ouverture du silo

Compte tenu des conditions climatiques extrêmes vécues pendant la saison de récolte 2019 de l’ensilage de maïs, il se peut que les producteurs agricoles constatent au début de 2020 un ensilage qui n’est pas aussi bon que prévu, même s’ils l’ont traité. Nous avons eu des rapports d’ensilage de maïs avec un nombre élevé de moisissures et de levures.

Pour savoir quoi faire, nous devons comprendre ce qui s’est passé. Contrôler le développement des moisissures et levures indigènes avec un inoculant ou un inhibiteur de moisissures est une question de contact et de surface. Une quantité spécifique d’inoculant ou d’acide doit être en contact direct avec la moisissures et la levure pour inhiber la croissance. L’application de produits à proximité du problème n’est pas suffisante pour contrôler une grande population d’organismes.

Plus de moisissures et de levures

Les conditions météorologiques au cours de la dernière saison de récolte d’ensilage ont favorisé un nombre de moisissures et de levures supérieur à la normale. Dans une année « normale », l’utilisation d’un inoculant ou d’un inhibiteur de moisissures appliqué au fourrage donne de bons résultats, mais, dans de nombreux cas cette année, ces applications ne contrôlent pas la croissance des moisissures et des levures.

Que faire?

Nous recommandons de suivre les étapes suivantes :

1. Prélever et manipuler l’échantillon correctement afin d’éviter une lecture erronée. Tester le produit sortant du silo pour les moisissures et les levures.

2. Si le nombre de levures et de moisissures est supérieur à 10 000 unités formatrices de colonies par gramme (UFC/g) pour les moisissures et à plus de 100 000 UFC/g pour les levures, réappliquer une combinaison d’inhibiteurs de moisissures et de levures à la dernière ration. Le nombre d’UFC peut doubler toutes les 20 à 30 minutes dans une ration totale mélangée.

3. Les taux d’application devront peut-être être supérieurs à la normale en fonction des résultats des tests de moisissure/levure.

4. Si le maïs ou l’ensilage de maïs doit être transféré dans une deuxième unité ou dans une unité temporaire, il faut le traiter comme indiqué au
point 3. 

Eugene Rodberg, gestionnaire de produits senior, Kemin Industries