fbpx
La CNESST produira un outil destiné à informer les milieux de travail des dangers de la foudre afin d’assurer la protection des travailleurs lorsque ceux-ci sont à l’extérieur. Photo : Archives/TCN

La CNESST produira un outil destiné à informer les milieux de travail des dangers de la foudre afin d’assurer la protection des travailleurs lorsque ceux-ci sont à l’extérieur. Photo : Archives/TCN

Foudre : conclusion de l’enquête sur la mort d’un travailleur étranger

La mort d’un travailleur étranger temporaire frappé par la foudre le 10 août 2021, dans un champ d’Oka dans les Laurentides, aurait pu être évitée si l’employeur avait mis en place différentes mesures de sécurité à respecter en cas d’orage. C’est la conclusion dévoilée le 10 février par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) à l’issue de son enquête.

Le jour de l’accident, Oscar Antonio Vicente-Torres travaillait avec d’autres personnes dans un champ de choux-fleurs de l’entreprise N. et L. St-Denis. Un orage s’est approché du champ et les travailleurs ont entendu le tonnerre à environ 4,5 km de la ferme. Ils ont néanmoins continué de vaquer à leurs activités, rapporte la CNESST. La foudre aurait frappé M. Vicente-Torres quelques minutes plus tard et sa mort a été constatée après son arrivée à l’hôpital.

L’employeur s’est depuis conformé aux recommandations de la CNESST en informant ses employés des dangers liés à la foudre et des procédures à suivre en cas d’orage.

L’organisme gouvernemental indique aux employeurs qu’il est d’abord important d’aider les employés à reconnaître les signes annonciateurs d’un orage et à surveiller les conditions météorologiques, puis d’élaborer une procédure sur les mesures de sécurité à prendre, par exemple se réfugier dans un abri sécuritaire dès que l’on perçoit la foudre et y rester 30 minutes après sa dernière manifestation.

Un outil destiné à informer les milieux de travail de ce danger afin d’assurer la protection des travailleurs lorsque ceux-ci sont à l’extérieur sera prochainement distribué par la CNESST.