fbpx
Yvon Boucher, président des Producteurs de lait deMontérégie-Ouest,Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, Claude Lapointe, représentant du comité de main-d’oeuvre de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, et André Mousseau, vice-président d’AGRIcarrières, au moment du lancement du projet. Crédit photo : Gracieuseté de AGRIcarrières

Yvon Boucher, président des Producteurs de lait deMontérégie-Ouest,Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, Claude Lapointe, représentant du comité de main-d’oeuvre de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, et André Mousseau, vice-président d’AGRIcarrières, au moment du lancement du projet. Crédit photo : Gracieuseté de AGRIcarrières

Stages en intégration

Les problèmes de recrutement de main-d’oeuvre compétente sont toujours bien réels dans les fermes du Québec. La Montérégie, qui n’échappe pas au phénomène, vient de lancer un projet de stages et d’intégration en emploi dans la production laitière.

L’initiative s’adresse à des candidats faisant partie d’un groupe désavantagé par rapport à l’emploi, comme les personnes handicapées, les immigrants, les 55 ans et plus, les 25 ans et moins et les bénéficiaires de l’aide sociale. Leur cheminement comprend une journée d’observation à la ferme, un stage rétribué de quatre semaines en ferme-école et un apprentissage rémunéré de 20 semaines chez un employeur.

Yvon Boucher, président des Producteurs de lait de Montérégie-Ouest, a promis de véhiculer le message des producteurs laitiers employeurs de la région afin de créer des postes « gagnant-gagnant ». Les employeurs qui souhaitent participer à ce projet devront offrir un poste permanent et des conditions de travail compétitives.

L’initiative est développée par le comité sectoriel de main-d’oeuvre de la production agricole AGRIcarrières en partenariat avec le Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.