fbpx
La Fédération de l’UPA Montérégie est la première région à tenir son assemblée générale annuelle en personne, une situation qui semblait presque impensable à pareille date l’an dernier. Photo : Martin Ménard/TCN

La Fédération de l’UPA Montérégie est la première région à tenir son assemblée générale annuelle en personne, une situation qui semblait presque impensable à pareille date l’an dernier. Photo : Martin Ménard/TCN

Un retour à la normale… pas tout à fait normal

Les délégués qui désiraient participer à l’assemblée annuelle de la Fédération de l’UPA Montérégie devaient montrer leur passeport vaccinal, ce qui a rebuté certains agriculteurs, une minorité, a précisé à La Terre Geneviève Blain, directrice de la vie syndicale et des communications.

Le port du masque était obligatoire lors des déplacements dans l’assemblée et les gens ne pouvaient se rendre au micro. C’est le micro qui venait à eux par l’entremise d’un préposé. Les modalités associées à la pandémie et le beau temps ont entraîné un taux de participation de 27 %, le plus faible pour l’assemblée générale annuelle de la Montérégie, alors que le taux de participation moyen est de 39 %. Par contre, en raison de contraintes associées à la location de la salle, l’étude des résolutions en atelier s’est plutôt effectuée en mode virtuel deux jours avant et le taux de participation de 44 % a été le plus élevé des dernières années, une formule hybride qu’entend répéter l’organisation.

Des revenus records

Les finances de la Fédération de l’UPA Montérégie sont encore meilleures qu’elles l’étaient avant la pandémie avec une hausse des revenus de près de 1 M$. Les résultats de l’exercice se terminant le 31 juillet indiquent des revenus de 8,6 M$ comparativement à 7,8 M$ l’année précédente. Cela permet de dégager au final un excédent de 626 768 $ et un solde de 6,1 M$ en 2021. « C’est l’une des très grosses années qu’on n’aura jamais faites. […] La Fédération est en très bonne santé! On a les moyens pour protéger nos producteurs et investir dans les immobilisations et les ressources humaines », a dit avec satisfaction le directeur de l’organisation, Robert Racine, lors de l’assemblée générale annuelle du 7 octobre à La Prairie. La pandémie a diminué le nombre d’activités entraînant une baisse des dépenses, mais surtout, la hausse des revenus est tributaire de la popularité accrue du service de comptabilité et de fiscalité de la fédération régionale, notamment en raison des déclarations de revenus des travailleurs étrangers. Les revenus tirés du centre d’emploi agricole ont également connu un bond important de près de 150 000 $.

En 2020, la Fédération de l’UPA de la Montérégie a acheté un semoir à semis direct afin d’offrir un service de forfaitaire gratuit facilitant l’implantation des cultures de couverture. Les résultats sont concluants : 283 hectares ont été implantés. Photo : Gracieuseté de la Fédération de l’UPA Montérégie

En 2020, la Fédération de l’UPA de la Montérégie a acheté un semoir à semis direct afin d’offrir un service de forfaitaire gratuit facilitant l’implantation des cultures de couverture. Les résultats sont concluants : 283 hectares ont été implantés. Photo : Gracieuseté de la Fédération de l’UPA Montérégie