fbpx
Le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne. Photo : Pascal Ratthé

Le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne. Photo : Pascal Ratthé

Les producteurs de grains seront indemnisés, promet le ministre

QUÉBEC – Devant plus de 300 délégués réunis au 95e Congrès de l’Union des producteurs agricoles, le ministre québécois de l’Agriculture, André Lamontagne, s’est engagé à compenser les producteurs de grains pour l’année difficile qu’ils ont connue.

« On sait que ça a vraiment été une année difficile […] comme si toutes les planètes étaient alignées pour avoir une histoire d’horreur pour les producteurs de grains cette année », a indiqué le ministre Lamontagne. Il a rappelé que le printemps avait  été froid et pluvieux, qu’il y avait eu une sécheresse au mois d’août, de grands vents qui ont « tout couché par terre » à l’automne ainsi que de la neige hâtive. « La cerise sur le sundae, ça a été la grève des cheminots du CN », a-t-il ajouté.

Dès le début de la grève, une cellule de crise a été mise sur pieds à la Financière agricole du Québec (FADQ) afin de pouvoir être prête à agir au moment de recevoir les avis de dommages des agriculteurs. Les Producteurs de grains ont aussi été rencontrés afin d’informer le ministre et la FADQ de la réalité sur le terrain. Ces derniers se sont également fait dire qu’il y avait des zones grises dans les programmes. « Si les programmes ne couvrent pas ou ne sont pas assez aidants, on va certainement chercher, s’il y a lieu, à donner une réponse exceptionnelle », a précisé le ministre lors de la mêlée de presse qui a suivi son allocution.

André Lamontagne a annoncé son intention d’indemniser les producteurs sans toutefois avancer d’échéancier. « On va le faire dès qu’on trouve le moyen d’avoir une compensation qui va être juste et raisonnable pour les dommages qu’ils ont reçus. C’est un engagement que j’ai pris le 26 novembre et que je prends devant vous aujourd’hui », a affirmé le ministre.