fbpx
Toute la soirée, l’animateur du gala virtuel pourra s’adresser aux spectateurs, qu’il verra lui aussi, sur son écran. Photo : Gracieuseté de l’UPA

Toute la soirée, l’animateur du gala virtuel pourra s’adresser aux spectateurs, qu’il verra lui aussi, sur son écran. Photo : Gracieuseté de l’UPA

Congrès de l’UPA « semi-virtuel »

En raison de la pandémie et des règles sanitaires en vigueur, le congrès général de l’Union des producteurs agricoles (UPA) se tiendra sous une formule « semi-virtuelle », le 1er décembre.

Les délégués de chaque région seront invités à se rassembler dans l’une des 13 salles préparées à cet effet à travers le Québec, de sorte que les déplacements interrégionaux seront évités. Les participants pourront assister au congrès, qui sera diffusé sur écran géant, dans chaque salle, à partir de la plateforme Zoom. Si une région se retrouve isolée en raison d’une hausse importante des cas de COVID-19 ou si un délégué est dans l’impossibilité de se déplacer, le congrès pourra également être visionné de la maison. Un système de vote sera déployé dans chaque salle et de la maison, par Zoom ou via le module de vote Scrutari.

Le gala

En début de soirée, le 1er décembre, un gala virtuel, conçu sous la forme d’une émission télévisuelle d’environ 1 h 30, sera présenté dans ces mêmes salles, cette fois par l’entremise de Yoop, lancée par l’auteur, producteur et comédien, Louis Morissette. Cette plateforme, promettent les organisateurs, permet de présenter des spectacles sur Internet, avec un éclairage professionnel, un son de qualité et plusieurs caméras. Il sera donc aussi possible d’assister au gala de la maison.

Toute la soirée, l’animateur pourra s’adresser directement aux spectateurs, qu’il verra, lui aussi, sur son grand écran.  L’inscription pour prendre part au gala virtuel est gratuite, mais obligatoire.

Webinaire

Un webinaire de deux heures sera par ailleurs ouvert à tous, le 30 nove mbre, soit la veille du congrès. On y présentera notamment les rapports annuel et financier et une période de questions suivra. C.M.