fbpx
Les premiers ministres du Québec et du Canada se sont rencontrés le 13 décembre à Montréal. Crédit photo : François Legault/Twitter

Les premiers ministres du Québec et du Canada se sont rencontrés le 13 décembre à Montréal. Crédit photo : François Legault/Twitter

ACEUM : François Legault presse le Bloc

Le Premier ministre du Québec, François Legault exhorte le Bloc québécois à voter en faveur de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM). 

« Le Bloc québécois doit défendre les intérêts des Québécois et c’est dans l’intérêt des Québécois que cette entente soit ratifiée et adoptée », a déclaré M. Legault, en point de presse après sa rencontre avec le premier ministre canadien, Justin Trudeau, le 13 décembre.

Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont vivement réagi à cette déclaration. À leur avis, l’accord peut encore être adapté sur des dispositions clés touchant le secteur laitier sans compromettre son intégrité et cela peut se faire par un certain nombre de moyens à la disposition des parties.

À terme, l’ACEUM aura pour effet de transférer l’équivalent de la production laitière moyenne d’environ 520 fermes du Québec à des producteurs américains dont le lait servira à faire des produits vendus au Québec et partout au Canada. Par ailleurs, ces produits n’auront pas à répondre aux mêmes critères que les produits canadiens, tels que l’absence d’hormones artificielles de croissance bovine, dénonce le président des PLC, Pierre Lampron.

Il souligne que l’accord prévoit également des seuils très restrictifs aux exportations de produits laitiers canadiens. Le dépassement de ces seuils aura pour conséquence l’imposition d’importantes pénalités. Il s’agit d’un précédent et d’autres secteurs exportateurs du Québec pourraient être soumis à de telles mesures lors de futurs accords commerciaux, rappelle M. Lampron à François Legault.