fbpx
Le niveau d’eau commence à diminuer dans les Serres Gatineau, après avoir atteint un pied de hauteur le 6 mai. Photo : Gracieuseté de Luc Allaire

Le niveau d’eau commence à diminuer dans les Serres Gatineau, après avoir atteint un pied de hauteur le 6 mai. Photo : Gracieuseté de Luc Allaire

Un pied d’eau dans sa serre

Le 6 mai à minuit, la rivière des Outaouais a fait pénétrer un pied d’eau dans les bâtiments des Serres Gatineau.

« L’eau est montée d’un seul coup vendredi soir. On n’a même pas eu le temps de construire une digue », indique Luc Allaire. Les 15 000 plants de concombres, de tomates, de poivrons, de haricots et de laitue ont passé trois jours dans l’eau. « On a été ouverts pendant un mois; on vient de perdre les cinq mois de production restants », explique le M. Allaire.

Celui-ci avait le projet d’agrandir ses installations et d’entamer le processus de transfert des Serres Gatineau à un membre de sa famille à l’automne. C’est la première fois en 15 ans qu’une inondation se produit.

Heureusement, famille, voisins et amis sont venus aider à récolter ce qui pouvait être sauvé. Le producteur souligne également le soutien des consommateurs qui ont acheté ses légumes en grand nombre.

Le niveau d’eau commence à diminuer dans les Serres Gatineau. « Ce matin, ça a descendu de cinq pouces et ça va partir s’il ne pleut pas. » En date du 9 mai, on annonçait néanmoins de la pluie vendredi à Gatineau.

À lire aussi : Des producteurs sur les dents