fbpx
Près d'une centaine de producteurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont adhéré à ce jour au Pacte agricole durable Nutrinor (PADN). Photos : Gracieuseté de Nutrinor

Près d'une centaine de producteurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont adhéré à ce jour au Pacte agricole durable Nutrinor (PADN). Photos : Gracieuseté de Nutrinor

Nutrinor : Vecteur de changement en agriculture durable

Implantée depuis plus de 70 ans dans le secteur du Saguenay–Lac-Saint-Jean et maintenant présente dans plusieurs régions du Québec, la coopérative Nutrinor veut plus que jamais être un vecteur de changement dans le domaine de la production agricole. Elle mise autant sur la croissance économique de ses quatre secteurs d’activités (agroalimentaire, agriculture, énergie, quincailleries) que sur l’importance du développement d’une agriculture durable auprès de ses membres.

Fondée en 1949, Nutrinor occupe une place fort enviable dans l’économie de sa région avec un chiffre d’affaires annuel de 525 M$ et un effectif de 900 employés au Québec. Elle est présente dans la transformation agroalimentaire, l’agriculture et l’énergie en plus de posséder cinq quincailleries.

Plusieurs acquisitions

Nutrinor a réalisé plusieurs acquisitions dans les dernières années, dont deux charcuteries, deux fromageries et une boulangerie. Nutrinor perpétue à travers ses acquisitions la réputation d’excellence de marques qui ont fait leurs preuves au fil des ans, soit celles de La Fromagerie Champêtre, de la Fromagerie Perron, de la Charcuterie Fortin, de la Boucherie Charcuterie Perron et de la Boulangerie du Royaume.

« Nous avons investi quelque 90 M$ entre 2016 et 2019 et nous prévoyons investir plus de 100 M$ au cours des quatre prochaines années, poursuivant ainsi notre phase de ­croissance », affirme le président de la coopérative, Dominic Perron.

Les producteurs sont accompagnés par une ressource professionnelle dans une démarche d’amélioration de la gestion de la ferme et  de son bilan financier.

Les producteurs sont accompagnés par une ressource professionnelle dans une démarche d’amélioration de la gestion de la ferme et de son bilan financier.

Animée par ses valeurs coopératives, Nutrinor veut rendre le plus de services possible aux producteurs et à ses quelque 1 075 membres « Notre mission d’entreprise est d’unir nos forces à celles de la terre pour accroître de façon durable la richesse collective », insiste le président. Cette ­volonté d’aller vers une démarche de développement durable s’est accentuée depuis 2009, notamment après des voyages en France et au Danemark pour voir ce qui s’y faisait.

Pacte agricole durable Nutrinor

Cette démarche, explique le président, a donné naissance en 2020 au Pacte agricole durable Nutrinor (PADN) auquel une centaine de producteurs ont adhéré à ce jour. Ce pacte incite les agriculteurs à améliorer leur rentabilité et leur façon de produire tout en respectant les trois piliers que sont nos terres, notre monde et nos animaux.

« Nous avons des experts-conseils qui aident le producteur à  améliorer ses pratiques agricoles », souligne Dominic Perron.

Ainsi, après avoir établi un diagnostic de son entreprise, un producteur pourrait, pour améliorer l’environnement, choisir de réduire son utilisation de pesticides nuisibles et d’engrais  chimiques, opter pour l’implantation de bandes riveraines ou  encore favoriser la biodiversité.

Au plan sociétal, il pourrait accroître les mesures de santé et sécurité au travail ou encore mettre en place une assurance collective et un fonds de pension pour ses employés, ou pour ses bêtes, améliorer le bien-être animal.

Pour le volet économique, il sera accompagné par une  ressource professionnelle dans une démarche d’amélioration de la gestion de la ferme et de son bilan financier.

Cette démarche, dit-il, n’est pas exclusive aux productrices et ­producteurs laitiers et peut très bien s’adapter au secteur maraîcher, à ceux de la pomme de terre et des petits fruits, par exemple.

La démarche d’agriculture durable « récolte » ses premiers ­produits en février 2021 alors qu’on lance plusieurs produits laitiers Nutrinor qui arborent la mention « agriculture durable » sur leur emballage en lien avec notre Pacte agricole durable Nutrinor, souligne M. Perron.

Le Pacte agricole durable incite les agriculteurs à améliorer leur rentabilité et leur façon de produire  tout en respectant les trois piliers que sont nos terres, notre monde et nos animaux.

Le Pacte agricole durable incite les agriculteurs à améliorer leur rentabilité et leur façon de produire tout en respectant les trois piliers que sont nos terres, notre monde et nos animaux.


La force de l’équipe

Une telle réussite ne serait pas possible sans l’apport d’une équipe fiable, dynamique et compétente, poursuit le président.

Nutrinor propose des emplois dans des secteurs à la fine pointe de la technologie, où l’employé a la chance de s’épanouir dans une ambiance positive et amicale et de développer ses talents tout en ayant des possibilités d’avancement. Les offres d’emplois sont affichées sur le site Internet de Nutrinor (www.nutrinor.com/carriere). Il est possible de postuler en ligne.

En somme, la coopérative est là pour les producteurs qui sont à la base de son existence. « Le Pacte agricole durable Nutrinor est l’outil qui permet de munir la région d’une agriculture durable et de mettre en marché des produits différenciés en positionnant l’agriculture de notre région d’origine à l’avant-plan selon les besoins du consommateur », conclut M. Perron.

Mentionnons en terminant qu’il y a toujours de multiples avantages pour un producteur à devenir membre de ­Nutrinor, dont celui de participer à l’établissement des orientations de la coopérative qui transforme et met ses produits en marché. Le membre peut devenir administrateur, ­décider avec les autres membres de la distribution de la ristourne et profiter d’un pouvoir d’achat accru par la force du regroupement. 


Ce portrait d’entreprise d’ici est une présentation de