fbpx
Jean-Guy et Michel Rheault, sont aujourd’hui propriétaires de l’entreprise bâtie par leur père Jean-Paul, à la fin des années 1960. Photo : David Riendeau

Jean-Guy et Michel Rheault, sont aujourd’hui propriétaires de l’entreprise bâtie par leur père Jean-Paul, à la fin des années 1960. Photo : David Riendeau

Centre agricole Nicolet-Yamaska : une entreprise familiale au service des agriculteurs depuis 1969

Quand vient le temps de s’équiper en machinerie, la performance, la fiabilité et la qualité du service sont non négociables. C’est pourquoi le Centre Agricole Nicolet-Yamaska est devenu un détaillant incontournable depuis sa fondation en 1969.

Le Centre Agricole est le plus grand concessionnaire  CASE IH dans l’Est du Canada, offrant plus de  160 000 pieds carrés de surface étendus sur  huit concessions, aux quatre coins du Québec. Photo : Gracieuseté Centre Agricole Nicolet-Yamaska

Le Centre Agricole est le plus grand concessionnaire CASE IH dans l’Est du Canada, offrant plus de 160 000 pieds carrés de surface étendus sur huit concessions, aux quatre coins du Québec. Photo : Gracieuseté Centre Agricole Nicolet-Yamaska

L’aventure du Centre Agricole commence à la fin des années 1960 quand Jean-Paul Rheault, un agriculteur de Saint-Grégoire, dans le Centre-du-Québec, voit la moitié de sa terre être expropriée pour la construction de l’autoroute 55. À la recherche d’une nouvelle source de revenus, il fait la rencontre d’Henri Laroche, un homme d’affaires de la région qui cherche à se départir de sa concession International Harvester. Avec différents partenaires, Jean-Paul lui rachète la concession et s’installe dans une petite bâtisse louée à Nicolet, située près de la route 132.

Ses fils, Jean-Guy et Michel Rheault, aujourd’hui propriétaires de l’entreprise, le décrivent comme un homme jovial et facile d’approche. « Il possédait un charisme fou. Il n’allait pas voir les gens; ce sont les gens qui allaient vers lui. Ça l’a aidé à croître dans le métier et à gérer le personnel, parce qu’il n’avait aucune expérience là-dedans », relève Michel.

Le Centre Agricole connaît des débuts modestes. Jean-Paul Rheault compte sur une poignée d’employés pour l’assister et il doit apprendre son nouveau métier de vente et service agricole. « Pour répondre aux exigences d’International Harvester, les gérants de territoire de l’époque venaient souvent pour enseigner les rudiments de la finance ou de l’administration. Notre père a beaucoup appris avec eux », se souvient Jean-Guy.

La relève en renfort

Baignant dès leur plus jeune âge dans le monde agricole, Jean-Guy et Michel tombent rapidement amoureux de cet univers. « Pour avoir grandi à la ferme, on connaissait la réalité des agriculteurs, mais ce qui nous attirait le plus, c’était la machinerie. Avant d’être des hommes d’affaires, nous étions des gars de mécanique », souligne Michel qui se joint officiellement à l’entreprise en 1978. D’abord mécanicien, il découvre son intérêt pour la vente et suit plusieurs formations dans ce domaine. Quant à l’aîné Jean-Guy, il œuvre pendant six ans au sein des Forces armées canadiennes et acquiert un diplôme de technique mécanique. Il se joint à l’entreprise familiale dès 1980 en travaillant au service après-vente.

Malgré un contexte économique difficile, les frères Rheault prennent le relais de l’entreprise le 1er janvier 1984. « C’était un gros défi à l’époque, mais on n’avait rien à perdre. On s’est lancés corps et âme dans l’aventure », relate Michel.

Une fusion et une occasion

La même année du rachat de l’entreprise par Jean-Guy et Michel, une importante nouvelle secoue le monde de la machinerie agricole. Le fabricant J.I. CASE achète International Harvester, annonçant plusieurs changements pour le Centre Agricole. « À l’époque, il y avait un détaillant CASE dans la région et il y avait nous qui représentions International Harvester. La nouvelle entreprise devait choisir qui des deux allait recevoir la nouvelle marque CASE IH. Finalement, ils ont décidé de miser sur nous parce qu’on était plus jeunes », se souvient Michel.

L’intégration d’une nouvelle philosophie d’entreprise comporte son lot de défis, mais la fusion a représenté plusieurs bénéfices pour le Centre Agricole. « Ça nous a propulsés par la suite avec l’arrivée de nouveaux produits comme le Magnum et le Maxxum », soutient Jean-Guy.

Sous l’impulsion d’une nouvelle génération d’entrepreneurs, le Centre Agricole se démarque à plusieurs niveaux. En 1986, les frères Rheault inaugurent de nouveaux locaux au 2025, boulevard Louis-Fréchette à Nicolet, après la construction d’un garage de 9 000 pieds carrés, plus adéquat pour les besoins grandissants de l’entreprise et du marché. Par ailleurs, l’entreprise lance un nouveau service après-vente 24 heures sur 24 pour les moissonneuses-batteuses. Une première au Québec! « C’était à l’époque où la culture du maïs prenait de l’ampleur et que les agriculteurs récoltaient jour et nuit. Notre service a connu un réel succès! C’était une belle innovation qui est devenue la norme aujourd’hui », ajoute Jean-Guy.

L’équipe du Centre Agricole Nicolet-Yamaska, lors du 50e anniversaire de l’entreprise, en 2019. Photo : Gracieuseté Centre Agricole Nicolet-Yamaska

L’équipe du Centre Agricole Nicolet-Yamaska, lors du 50e anniversaire de l’entreprise, en 2019. Photo : Gracieuseté Centre Agricole Nicolet-Yamaska

Période d’expansion

Durant les années qui vont suivre, l’agriculture connaît plusieurs mutations. À cause du phénomène de fusion des fermes, le bassin d’agriculteurs diminuait. Il fallait mettre les bouchées doubles pour bien répondre à leurs besoins avec de la machinerie spécialisée. Pour s’adapter à cette nouvelle réalité, le Centre Agricole procède à l’agrandissement du magasin à l’avant et du garage à Nicolet. Au terme des travaux, en 1999, la superficie totale des installations atteint 26 000 pieds carrés. C’était inévitable à l’époque qu’il fallait prendre expansion pour rester compétitif. Toujours à la recherche d’un meilleur pouvoir d’achat pour survivre, l’entreprise voit se multiplier les opportunités d’achat de concessionnaires. En 1994, le Centre Agricole achète l’entreprise Rolland Clément et Fils, de Saint-Maurice sur la Rive-Nord, la première d’une série d’acquisitions qui lui permettra d’étendre son expertise à l’ensemble du territoire : Saint-Bruno (2000), Coaticook (2002), Berthierville (2006), Rimouski (2010), Wotton et Neuville (2013). Jusqu’à ce jour, le Centre Agricole est le plus grand concessionnaire CASE IH dans l’Est du Canada, offrant plus de 160 000 pieds carrés de surface étendus sur huit concessions, aux quatre coins du Québec.

Parallèlement à cette période d’expansion, le Centre Agricole accueille en 2016 une nouvelle gamme de tracteurs de 20 à 100 forces de la marque Mahindra qui connaît, dès son apparition, un franc succès auprès d’une nouvelle clientèle.

La qualité du service est au cœur de la mission du Centre Agricole, qui s’est bâti une solide réputation au fil des années.

La qualité du service est au cœur de la mission du Centre Agricole, qui s’est bâti une solide réputation au fil des années.

Préparer une troisième génération

Même s’ils sont aujourd’hui à la tête de huit succursales CASE IH à travers le Québec, les actuels propriétaires et leurs associés dirigent l’entreprise selon les mêmes valeurs que le fondateur, en plus de préparer l’avenir. « Nous avons 150 employés, dont un noyau tissé serré qui est là depuis plusieurs années. Par mentorat, on transfère les connaissances des anciens aux nouveaux pour qu’ils aient de bons modèles, tout en apprenant le métier. C’est valorisant pour tout le monde », explique Jean-Guy.

Force est de constater que les efforts des frères Rheault ont payé, puisqu’une troisième génération se prépare à reprendre le flambeau. Jean-Dominic et Gabriel ainsi qu’Alex-Anthony et Félix-Olivier, respectivement les fils de Jean-Guy et Michel, sont tous impliqués dans l’entreprise. « On veut leur transmettre ce qu’on a appris de notre père. Il faut mettre du cœur dans tout ce qu’on fait et surtout faire preuve de respect envers les clients et les employés », conclut Michel. 


Une réputation basée sur la qualité du service

La qualité du service est au cœur de la mission du Centre Agricole, qui s’est bâti une solide réputation au fil des années. Survol des principaux services qui font la force de l’entreprise :

Le Centre Agricole est renommé dans le domaine de la machinerie pour détenir le plus grand inventaire de pièces chez CASE IH au Québec.

Le Centre Agricole est renommé dans le domaine de la machinerie pour détenir le plus grand inventaire de pièces chez CASE IH au Québec.

Pièces

Le Centre Agricole est renommé dans le domaine de la machinerie pour détenir le plus grand inventaire de pièces chez CASE IH au Québec. « Nous tenons en permanence environ de 10 à 12 M$ de pièces dans nos succursales, car nous essayons de fournir la bonne pièce dans le meilleur temps possible pour que le client soit satisfait. » Si jamais la pièce recherchée par le producteur n’est pas en succursale, celle-ci peut être transférée depuis un autre point de vente, de sorte qu’il la recevra dans un délai très rapide.

Les systèmes GPS/autoguidage AFS

Parce que les nouvelles technologies permettent à nos producteurs de gagner du temps, de la productivité et de l’argent, le Centre Agricole a aussi développé une grande expertise en agriculture de précision. Vivre l’expérience GPS avec le Centre Agricole, c’est être épaulé par une équipe de conseillers formés pour offrir des solutions adaptées à chaque type de production ou d’application de façon simple et compréhensible. Par exemple, avec un système d’autoguidage AFS, le tracteur peut se positionner de façon autonome entre les rangs de semences jusqu’à une précision de 1 pouce. Il y a tellement d’avantages à s’offrir ce virage technologique avec le Centre Agricole qu’une simple présentation vous convaincra du retour sur l’investissement.

Le Centre Agricole est renommé dans le domaine de la machinerie pour détenir le plus grand inventaire de pièces chez CASE IH au Québec.

Le Centre Agricole est certifié « Pinnacle », soit le plus haut degré de distinction des concessionnaires CASE IH.

Service d’urgence

L’entreprise a instauré un nouveau standard dans l’industrie grâce à son service d’urgence 24/7. Le Centre Agricole continue d’honorer ce service depuis plus de 35 ans, avec ses 25 unités de service sur la route pour dépanner les producteurs aux prises avec une urgence, qu’ils soient aux semences, à la fenaison, aux récoltes ou encore au déneigement.

Compétence garantie

« Qu’ils soient aux pièces, à l’entretien ou à la vente, tous les employés du Centre Agricole ont reçu une formation complète sur la machinerie CASE IH et autres produits complémentaires. Sur une base continue, ils bénéficient d’une formation de plusieurs mois concernant toutes les facettes de la machinerie pour répondre aux attentes de nos clients », signale Jean-Guy Rheault.

Pour toutes ces raisons, le Centre Agricole est certifié « Pinnacle », soit le plus haut degré de distinction des concessionnaires CASE IH, afin de satisfaire à tous les standards d’excellence en matière de formation, de service et de réalisations. 


L’endroit parfait pour relever de nouveaux défis

Pour ceux qui rêvent d’exercer un métier passionnant, une carrière au Centre Agricole constitue l’occasion idéale de relever de nouveaux défis en région.

Le Centre Agricole est en pleine campagne de recrutement pour combler ses besoins de main-d’œuvre, en particulier pour la vente, la mécanique et les pièces.

Le Centre Agricole est en pleine campagne de recrutement pour combler ses besoins de main-d’œuvre, en particulier pour la vente, la mécanique et les pièces.

Référence en matière de machineries CASE IH au Québec, le Centre Agricole est en pleine campagne de recrutement pour combler ses besoins de main-d’œuvre, en particulier pour la vente, la mécanique et les pièces. « Pour ceux qui aiment les défis et l’action, c’est le cadre de travail parfait, car la réalité du monde agricole est très variée, en plus d’être fièrement un secteur des services essentiels. »

En plus d’offrir un cadre de travail extrêmement motivant, l’entreprise propose un taux horaire compétitif et plusieurs avantages sociaux. Il est même possible de travailler dans une autre région du Québec puisqu’elle compte huit succursales réparties sur le territoire.

Nous avons la chance d’avoir des gens de plus de 20-30 ans d’expérience qui ont grandi parmi nous. Malgré les difficultés de main-d’œuvre que l’on connaît présentement pour certains postes, nous sommes capables de pallier le manque de connaissances en mécanique agricole de nos nouvelles recrues par une formation complète et personnalisée avec nos mentors, afin d’assurer leur développement. « Notre objectif, c’est de faire grandir les employés. On est prêts à leur donner des responsabilités à mesure qu’ils progressent », ajoute Michel Rheault.


Ce portrait d’entreprise d’ici est une présentation de