fbpx
Aujourd’hui, les bières de la Brasserie Harricana sont distribuées dans plus de 300 points de vente sur le territoire québécois, principalement des épiceries fines, des bars et des restaurants. Photos : Gracieuseté de la Brasserie Harricana

Aujourd’hui, les bières de la Brasserie Harricana sont distribuées dans plus de 300 points de vente sur le territoire québécois, principalement des épiceries fines, des bars et des restaurants. Photos : Gracieuseté de la Brasserie Harricana

Brasserie Harricana : s'ouvrir au marché québécois

Il était une fois la Brasserie Harricana, établie dans le quartier Villeray, à Montréal, qui était reconnue pour ses bières brassées sur place. Puis est arrivée la pandémie qui a porté un dur coup au secteur de la restauration. Pour conserver le maximum d’employés, les deux propriétaires, Marie-Pier Veilleux et Cynthia Santamaria, ont alors décidé d’agrandir afin de produire à plus grande échelle pour distribuer leurs bières à la grandeur du Québec.

« Il y avait déjà un moment que l’on mijotait le projet d’embouteiller nos bières pour les vendre au détail, mais on le reportait d’année en année, étant accaparées par les opérations quotidiennes. La crise sanitaire nous a forcées à pivoter », raconte Marie-Pier Veilleux.

Marie-Pier Veilleux

Marie-Pier Veilleux

En mode croissance

Leur entreprise en est ressortie fortifiée. Aujourd’hui, les bières de la Brasserie Harricana sont distribuées dans plus de 300 points de vente sur le territoire québécois, principalement des épiceries fines, des bars et des restaurants.

Pour en arriver là, les deux associées ont dû toutefois se doter d’un nouveau centre de brassage à proximité de la brasserie qui a permis de tripler la capacité de production. « Actuellement, on produit 300 000 litres de bière annuellement et on a la capacité suffisante pour doubler cette production. C’est une usine qui va grandir avec nous », précise Marie-Pier Veilleux.

Brasserie Harricana compte donc maintenant deux unités de production puisque les bières servies au restaurant continuent d’être brassées sur les lieux. Quant au nouveau centre de brassage, il a nécessité un investissement de 2 millions de dollars financé par la Banque TD et Financement agricole Canada.

Lancement de nouveaux produits

Blondes, rousses, noires, blanches, IPA, bières vieillies en barriques… Brasserie Harricana produit des bières de tous les styles. Chaque quatre à six semaines, son équipe de brasseurs propose une nouveauté. La prochaine sera une bière sans alcool, à venir d’ici la fin de l’été.

« Les gens sont curieux de découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles saveurs. Avec la bière sans alcool, on répond à une demande de la clientèle, explique l’entrepreneure. En plus de nos classiques, qui sont toujours disponibles, on offre également une douzaine de bières saisonnières, que l’on produit à différentes périodes de l’année comme à Noël, par exemple. Certaines sont d’ailleurs en voie de devenir des classiques. »

La nouvelle bière sans alcool portera tout simplement le nom de .5 %. « Toutes nos bières sont identifiées par un chiffre. On conserve donc le même concept », ajoute-t-elle.

La .5 % sera offerte à la brasserie de même que dans les différents points de vente où les bières de la Brasserie Harricana sont distribuées. Il sera également possible de la commander en ligne. « On est en train de développer une nouvelle plateforme pour faciliter les achats par Internet. Nos bières seront offertes sur le Web pour la clientèle qui peut récupérer sur place. Seule la bière sans alcool pourra être livrée à domicile », précise Marie-Pier Veilleux.

Cap sur l’avenir

Pour Marie-Pier et son associée, les inquiétudes face à l’avenir de l’entreprise dues à la pandémie se sont estompées. Si la croissance a été en berne pendant quelques mois, c’est aujourd’hui chose du passé grâce au développement de leur activité brassicole


Ce portrait d’entreprise a été publié dans notre cahier spécial « Vos aliments, notre fierté !», propulsé par :