fbpx
Les membres de la famille Lanctôt, Samuel, Élaine, Maurice, Émilie et son conjoint Jonathan ainsi qu’Antoine, sont unis par leurs valeurs, notamment la confiance. Photos : Fed photographe

Les membres de la famille Lanctôt, Samuel, Élaine, Maurice, Émilie et son conjoint Jonathan ainsi qu’Antoine, sont unis par leurs valeurs, notamment la confiance. Photos : Fed photographe

Une relève assurée et diversifiée

COMPTON – Cela fait plus de 70 ans que la famille Lanctôt vit sur ses terres agricoles de Compton. Élaine, Maurice et leurs enfants, Samuel, Antoine et Émilie, ont su mettre à profit leur complicité et leur passion pour poursuivre l’aventure familiale et surtout, se diversifier.

En 1949, Omer Lanctôt, le père de Maurice, achète une ferme pour élever pendant quarante ans des vaches, mais aussi du porc et du bœuf. « On a toujours été diversifiés dans notre production », explique Maurice, de la Ferme E. & M. Lanctôt.

Désireuse de toujours aller plus loin, la famille Lanctôt a doublé la taille de l’étable en 2001 et a agrandi sa petite érablière. La ferme a aussi connu plusieurs améliorations en raison de l’intérêt des deux fils. Après avoir terminé sa technique en gestion en 2016, Antoine a commencé à travailler à temps plein avec son père, qui lui a donné la moitié des vaches et du quota.

Samuel, pour sa part, a participé au Programme d’aide au démarrage de nouveaux producteurs initié par la Fédération des producteurs d’œufs du Québec. « C’est mon projet de relève », explique-t-il. Parallèlement à son doctorat en agronomie, le jeune homme de 27 ans a réalisé son rêve, forgé dès l’enfance. « Mon parrain avait des poules et j’ai toujours aimé ça. Puis, il y a beaucoup de tâches automatisées et ça me permet d’aider sur la ferme », raconte Samuel.

Antoine prend la relève de l’entreprise laitière et Samuel a lancé son poulailler, Bec-O Lanctôt, inauguré au début de l’année 2019.

Antoine prend la relève de l’entreprise laitière et Samuel a lancé son poulailler, Bec-O Lanctôt, inauguré au début de l’année 2019.

En famille

Chez les Lanctôt, tout se fait en famille. La mère, chargée de cours à temps plein, s’occupe de la comptabilité depuis les prémisses de l’entreprise. La sœur, Émilie, a toujours aidé jusqu’à ce qu’elle devienne enseignante, puis Antoine et Samuel continuent d’unir leurs forces en suivant les traces de leur père.

« J’adore ce que je fais. Je pense que si mes fils font ce qu’ils font aujourd’hui, c’est qu’ils m’ont toujours vu aimer ça. Moi, je me lève de bonne humeur et je me couche de bonne humeur », raconte Maurice.

Selon Élaine, ce sont les valeurs qu’ils ont transmises en tant que parents qui unissent cette famille de passionnés. « On a toujours donné de la place aux enfants pour qu’ils essaient et qu’ils fassent des erreurs. Très jeunes, ils ont eu des outils entre les mains et ont travaillé à la ferme. On n’a jamais eu peur de leur laisser de la place et je pense que ça leur a permis d’avoir confiance en les autres, mais aussi en eux-mêmes », conclut la mère. 

Ferme 2.0

La famille Lanctôt a amélioré ses activités, notamment grâce à la technologie. Dans la ferme laitière, les vaches se baladent librement et se font traire par un robot de traite quand bon leur semble. Tout y est calculé : quantité de lait, gras, protéines, mais aussi nombre de traites par vaches et état de santé du troupeau. Avec son cellulaire, Samuel a un accès au poulailler à toute heure du jour ou de la nuit. Il peut non seulement observer et contrôler la température et la vitesse d’aération, mais aussi la quantité de nourriture et d’eau que consomment ses 12 000 poules. La technologie a permis à la famille de bonifier le bien-être animal.

Léa Villalba, collaboration spéciale

https://soleno.com/