fbpx
Archives / TCN

Archives / TCN

La PPA aux portes des frontières

La détection de la peste porcine africaine (PPA) en République dominicaine sème l’inquiétude quant à une possible propagation du virus aux autres pays de l’Amérique, jusqu’ici épargnés.

C’est le Département américain de l’Agriculture (USDA) qui a confirmé, le 28 juillet, avoir détecté la PPA dans des échantillons de porc en provenance de la République dominicaine dans le cadre d’un programme de surveillance de coopération. Les échanges commerciaux de porcs ont immédiatement été suspendus entre les deux pays.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments a pour sa part fait savoir que le Canada appuierait les efforts déployés par la République dominicaine pour gérer la situation et que les contrôles frontaliers seraient renforcés pour les Caraïbes. De son côté, l’Équipe québécoise de santé porcine (EQSP) a lancé un appel à la vigilance aux éleveurs et intervenants de la filière porcine québécoise en leur demandant de mettre en application une biosécurité rigoureuse dans leurs activités quotidiennes. Le commerce international et l’importation illégale de produits de porcs contaminés sont parmi les principaux facteurs de risque d’une possible introduction de ce virus dévastateur dans les cheptels du pays.