fbpx
L’industrie est inquiète puisque 40 % des exportations canadiennes de canola sont envoyées en Chine. Crédit : Martin Ménard/Archives TCN

L’industrie est inquiète puisque 40 % des exportations canadiennes de canola sont envoyées en Chine. Crédit : Martin Ménard/Archives TCN

La Chine bloque les importations de canola canadien

Le permis de distribution du plus gros exportateur de canola canadien, Richardson International, du Manitoba, a été révoqué à la suite de la découverte, dans quatre bureaux de douanes chinoises, de parasites dans les grains.

Selon Radio-Canada, il a été nécessaire de placer le canola en quarantaine et d’effectuer des tests plus approfondis, mais les autorités canadiennes n’ont reçu aucune preuve de ces allégations. D’ailleurs l’Agence canadienne d’inspection des aliments avait aussi effectué des tests, mais aucun d’entre eux, depuis janvier, n’a détecté la présence de parasites ni de bactéries. Au Canada, l’industrie est inquiète puisque 40 % des exportations de canola sont envoyées en Chine. Plusieurs soupçonnent le fait que cet événement s’inscrive dans une série de mesures de représailles menées contre le Canada depuis l’arrestation de la vice-présidente de Huawei, Meng Wanzhou, en Colombie-Britannique.