fbpx

Une sécheresse à mettre le feu

Au Bas-Saint-Laurent, il a fait chaud cet été, très chaud même. La sécheresse était telle qu’un champ de paille a pris feu!

Guillaume Rioux, du 3e Rang Est de Saint-Anaclet-de-Lessard, près de Rimouski, était en train de presser la paille d’un champ de blé fraîchement récolté, le 10 août, lorsqu’il a senti une odeur étrange. Il a eu tôt fait de constater que de la fumée s’échappait de la presse.

« Je me suis dépêché de sortir du champ », relate l’agriculteur. Une fois son tracteur immobilisé, il a vu que de la fumée s’élevait du champ. Il a alors eu la présence d’esprit d’encercler le brasier à l’aide d’une herse à disque, qui heureusement se trouvait disponible.

« C’était assez épeurant parce que c’était très sec et qu’il ventait beaucoup », témoigne son père, Michel. Pendant que Guillaume encerclait le feu, on appelait les pompiers par l’intermédiaire du 911… à Montréal, relayé par la suite à Québec et à Saint-Anaclet. Une fois arrivés sur les lieux, les pompiers n’ont eu aucune difficulté à maîtriser les flammes. « On s’en est bien clairé », ajoute Michel Rioux.

Les agriculteurs estiment qu’une roche est sans doute à l’origine des flammes. Happée par la presse, celle-ci aurait heurté violemment les couteaux de la machine. On attend toujours les pièces pour effectuer les réparations.

« Ce genre de situation arrive de temps en temps, ajoute Michel, et cela aurait pu être pire. »