fbpx
« C’était serré sur la hauteur. Le commis trouvait ça drôle », a commenté le conducteur de la moissonneuse, Mathieu Ménard. Crédit photo : Ferme du Gouffre

« C’était serré sur la hauteur. Le commis trouvait ça drôle », a commenté le conducteur de la moissonneuse, Mathieu Ménard. Crédit photo : Ferme du Gouffre

Une moissonneuse « donne un show »

Les citoyens qui remplissaient paisiblement le réservoir de leur voiture à la station Esso du centre-ville de Baie-Saint-Paul ont été surpris de voir arriver une moissonneuse-batteuse à côté d’eux.

« La batteuse était à sec. Nous n’avions plus beaucoup de diesel dans nos réservoirs à la ferme et nous voulions nous dépêcher de finir avant la neige, alors j’ai dit à mon employé d’aller faire le plein chez Esso », raconte l’agriculteur Nicol Simard. « Tant qu’à attendre, nous en avons profité pour décharger le grain dans la voiture directement à la station-service. C’est vrai qu’on a donné un show; les gens regardaient ça », ajoute avec humour M. Simard, propriétaire de la Ferme du Gouffre. Celui-ci mentionne avoir effectué une excellente récolte cette année avec 12,5 t/ha de maïs humide et près de 2,5 t/ha de soya. Le projet de reconstruction de sa ferme laitière incendiée en juin dernier s’amorcera dès le printemps prochain.