fbpx
Le producteur Marc-André Lessard a participé à l’organisation de cette fête de guimauves géantes à Saint-Paulin. Photo : Pierre Saint-Yves

Le producteur Marc-André Lessard a participé à l’organisation de cette fête de guimauves géantes à Saint-Paulin. Photo : Pierre Saint-Yves

Des balles rondes décorées pour l’Halloween

SAINT-PAULIN – Les balles de foin rondes sont en vedette dans le cœur du village de Saint-Paulin en Mauricie. Elles ont pris les traits de créatures le temps d’un party des guimauves géantes, que les organisateurs ont toutefois dû annuler à la ­dernière minute en raison du passage de la municipalité en zone rouge.

« C’est sûr qu’on est déçus, mais on aura atteint au moins 80 % de notre objectif en suscitant la participation de la population à notre activité, indique le producteur laitier Marc-André Lessard, l’un des instigateurs de l’activité visant à chasser la morosité de la pandémie. On fera la fête l’an prochain. » Les « guimauves géantes » resteront quand même exposées sur la place de l’église de Saint-Paulin jusqu’au 5 novembre.

Lors du passage de La Terre, M. Lessard a raconté une obscure légende voulant que des guimauves aient été échappées par un géant du cosmos alors qu’il préparait son chocolat chaud. Des citoyens et huit groupes de l’école primaire ont activé leur imagination pour mettre la main au pinceau. Les résultats vont bien au-delà des espérances de Marc-André Lessard et de ses collègues de l’Organisation des terrains de jeux. « On se disait que ce serait un succès si on pouvait exposer une dizaine de guimauves. On en a eu une quarantaine et on aurait pu en avoir 50 », dit-il avec fierté. 

Les organisateurs précisent que l’activité ne prive aucun troupeau du ­précieux foin puisque ce sont des balles abîmées au cours de l’hiver dont ­l’emballage a été refait.