fbpx
Si le projet va de l’avant, 25 vétérinaires seront formés à Rimouski dès 2022. Crédit : Archives/TCN

Si le projet va de l’avant, 25 vétérinaires seront formés à Rimouski dès 2022. Crédit : Archives/TCN

Un programme décentralisé de formation vétérinaire envisagé

Pour répondre à la pénurie de vétérinaires qui sévit dans les régions du Québec, la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal (UdeM) envisage d’offrir un programme décentralisé de formation en médecine vétérinaire à l’Université du Québec à Rimouski (UAQR). Voilà qui permettrait de former 25 vétérinaires supplémentaires par cohorte à compter de 2022.

Le programme de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est contingenté. Seulement 96 étudiants sur 1 000 candidats sont annuellement admis en première année au campus de Saint-Hyacinthe. Le programme décentralisé à Rimouski permettrait d’accroître ce nombre à 121 annuellement. « L’espoir, c’est qu’il y ait une proportion importante de ces gens-là qui se consacrent à la médecine des grands animaux, mais ce n’est pas exclusif évidemment », a indiqué le recteur de l’Université de Montréal, Daniel Jutras, en conférence de presse le 3 septembre.

Le gouvernement du Québec a annoncé une aide financière de près de 630 000 $ aux deux universités afin d’étudier la faisabilité d’implantation d’un tel programme. Le dossier devrait être soumis au gouvernement au mois de novembre.

Plus de détails à venir dans l’édition papier du 9 septembre