fbpx

Vente de Savoura : « … content que ça reste au Québec »

C’est finalement l’offre des Serres Sagami qui a remporté le « derby » Savoura. L’entreprise devient ainsi le plus grand producteur en serres du Québec.

Impossible pour l’instant de discuter avec le nouveau propriétaire, Stéphane Roy, président et chef de production des Serres Sagami. Par communiqué, il déclarait toutefois qu’une production de concombres anglais de marque Savoura, destinée aux chaînes d’alimentation et aux distributeurs, s’ajoutera prochainement à la production de tomates.

Joint au téléphone juste après l’annonce, Jacques Demers, président et directeur des Productions Horticoles Demers, était en lice pour mettre la main sur Savoura. À chaud, il s’est limité à répondre : « Je viens de l’apprendre! Je vais prendre le temps d’analyser ça et ensuite je commenterai plus longuement. Chose certaine, je suis content que ça reste québécois », mentionne-t-il, bon joueur.

Aucune perte d’emploi

Le porte-parole des Serres Sagami, Maxime Couture, ne pouvait révéler le montant de la transaction, mais affirme qu’il s’agit d’une excellente nouvelle : « Ça reste une entreprise québécoise. Aucun emploi ne sera perdu, la production reste la même », assure-t-il.

Des plans en particulier? Transformer une partie des installations des Serres du Saint-Laurent en production biologique, comme cela a été le cas dans le passé? « On vient juste d’apprendre qu’on l’a. On va prendre le temps de s’installer. Il y aura peut-être même des investissements, ça reste à voir », précise M. Couture.

Les Serres Sagami en sont à leur cinquième acquisition depuis le tournant des années 2000. Elles avaient déjà mis la main sur des sites de production de Savoura dans le passé, tout comme elles venaient tout juste d’acquérir, en décembre dernier, une production de tomates, Les Serres Lacoste, cette fois dans la région de Charlevoix.