fbpx
Photo : Archive / TCN

Photo : Archive / TCN

Sollio Agriculture se retire du commerce ontarien des grains

Après avoir investi dans des infrastructures de manutention et d’entreposage des grains en Ontario en 2018, Sollio Agriculture annonce qu’elle « a pris la décision difficile, mais nécessaire de se retirer du marché des grains en Ontario ». Ontario Grain enclenchera ainsi un processus de vente de ses actifs.

Rappelons que Sollio Agriculture (anciennement connue sous le nom de Coop fédérée) avait investi en Ontario dans le cadre de sa stratégie de croissance à l’échelle nationale.

Le chef de la direction de Sollio Agriculture, Casper Kaastra, explique à La Terre que son organisation ne dispose pas d’usines de fabrication de moulées animales en Ontario, contrairement au Québec ou l’Ouest canadien, ce qui lui enlevait des options de commercialisation pour le grain qu’elle achetait localement en Ontario. Et si elle voulait exporter ce grain, elle devait employer en Ontario des actifs portuaires d’autres entreprises. Après quatre ans, les volumes commercialisés n’ont pas entraîné les économies d’échelle escomptées et Sollio Agriculture a conclu que ce modèle d’affaires ne pourrait pas atteindre les objectifs attendus, résume M. Kaastra. « Pour le reste de nos affaires en Ontario, ça va bien. Et Grains du Québec, ça va bien aussi », assure le chef de la direction.