fbpx
© Archives/TCN

© Archives/TCN

Hausse des tarifs d'électricité de 3,6 % pour le secteur agricole

Les producteurs agricoles verront le compteur d’électricité d’Hydro-Québec monter encore plus rapidement à compter du 1er avril.

« La hausse sera en moyenne de 3,6 % dans notre secteur d’activités », calcule Isabelle Bouffard, coordonnatrice, Économie et commerce, à l’Union des producteurs agricoles (UPA).

Elle ajoute qu’il s’agit là d’une moyenne, un certain nombre de gros consommateurs d’électricité pouvant s’attendre à voir leur facture grimper de 4,6 %.

Il va sans dire que tous les producteurs n’affichent pas la même consommation hydro-électrique. Chose certaine, les clients agricoles branchés à Hydro-Québec vont devoir contribuer davantage aux profits de la société d’État, au même titre que les autres clients, dans le secteur résidentiel.

Profits record

Tout cela arrive dans un contexte économique plutôt favorable à Hydro-Québec, qui a déclaré en 2014 des profits record de 3,36 G$.

Rappelons que les tarifs domestiques (pour le secteur résidentiel) seront haussés de 2,9 %, dans trois semaines. Faut-il préciser, également, qu’Hydro-Québec réclamait, à l’origine, auprès de la Régie de l’énergie, une augmentation de 3,9 %?

Ce sont essentiellement les coûts d’achat de l’énergie éolienne qui sont responsables de cette nouvelle augmentation.